Les bolides de retour sur le lac Roxton

Andrew Ranger (2e sur la photo) sera le... (Janick Marois)

Agrandir

Andrew Ranger (2e sur la photo) sera le porte-parole de l'épreuve de la série de courses Eskape Québec. À sa droite, Jimmy et Samuel Bérard sont les promoteurs de l'événement. Dominic Blais (coureur de VTT) et Kevin Lacombe (coureur motocross) apparaissent également sur la photo.

Janick Marois

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jean-François Guillet
La Voix de l'Est

(Roxton Pond) L'hiver en dents de scie a donné des sueurs froides aux promoteurs de la série de courses sur glace Eskape Québec. Voir le mercure descendre sous le point de congélation est pour eux une très bonne nouvelle. D'ailleurs, tout est en place sur le lac Roxton pour faire vrombir les engins de la centaine de pilotes qui prendront part à la quatrième manche du championnat, le 21 février.

C'est avec un enthousiasme renouvelé que les organisateurs se lancent dans l'aventure pour une deuxième année. «On est tous des passionnés de course. On a mis des heures pour avoir un beau circuit. Maintenant, on est prêts!», a indiqué en point de presse, mercredi, Jimmy Bérard, un des promoteurs. Samuel Bérard et Karl Daigle sont ses partenaires.

Rappelons qu'après cinq ans d'absence, les courses sur glace ont fait un retour à Roxton Pond en 2015. Pour faire mousser l'intérêt, tant celui du public que celui des pilotes, quelques nouveautés seront au programme. On parle entre autres d'une course pour les enfants (moto). «Plusieurs parents nous demandaient d'avoir une course pour la relève. On a décidé d'aller de l'avant avec l'idée cette année. Ce sera amical et ça amène une autre dynamique à notre événement. On devrait avoir une quinzaine de jeunes», a mentionné Jimmy Bérard.

Les organisateurs espèrent accueillir près de 2000 personnes dans les gradins aux abords du lac. Celles-ci pourront voir la centaine de pilotes manier leurs bolides. «Avant, à Roxton, les courses étaient sur un ovale. Ça nous touchait moins parce qu'on aime les circuits routiers. C'est ce qu'on propose pour une deuxième année. Et comme il y a des motos, des autos et des VTT, tout le monde y trouvera son compte!», a lancé Jimmy Bérard.

D'ailleurs, des classes «stock» ont été ajoutées, tant pour les motos que pour les bolides sur quatre roues. Ceci afin de permettre au plus de coureurs possible de compétitionner. Samuel Bérard prendra le volant de sa Honda Civic.

«Ce qui est bien avec la classe stock, c'est que le pilote fait la différence. Ça permet plus de challenge. J'ai bien hâte d'être dans l'action», a-t-il dit en enfilant son casque pour faire un tour sur le circuit.

Les pratiques commenceront dès 8 h. Suivront les qualifications à 10 h et les finales à 13 h.

Retour aux sources

Andrew Ranger n'a plus besoin de présentation. Pour lui, il était incontournable d'accepter d'être le porte-parole de l'événement qu'il a lui-même chapeauté dans sa ville natale.

«Mon père avait amené la course ici dans le temps. J'ai pris la relève dans les dernières années. Mais avec ma carrière, je manquais de temps. Voir que l'événement reprend vie, ça me fait quelque chose. C'est bien pour Roxton. Ça amène du monde ici. Et c'est un bon spectacle, alors ça vaut le déplacement! Je n'ai plus de moto de course, mais ça demeurera toujours une passion», a confié le pilote de l'équipe Mopar en série Canadian Tire de Nascar.

Pour le vétéran pilote de moto Kevin Lacombe, il s'agit également d'un retour aux sources. «J'ai coursé ici quand j'étais tout jeune. Pour moi, c'est toujours le fun de revenir dans mon coin, devant mes proches, ma famille, a indiqué le coureur originaire de Saint-Césaire. Ici, c'est l'endroit idéal pour une gang de passionnés de course. Le tracé est vraiment bien. Il y a pas mal de place pour dépasser. Les spectateurs vont avoir tout un show!»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer