Contrat d'un an pour Ranger

«Cette entente d'un an me motive à travailler... (photo fournie par Dany Flageole, flagworld.com)

Agrandir

«Cette entente d'un an me motive à travailler encore plus fort», a souligné le pilote de Roxton Pond, Andrew Ranger.

photo fournie par Dany Flageole, flagworld.com

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Granby) «C'est une bonne entente et je suis content. Ce n'est qu'un contrat d'un an, c'est vrai, mais j'ai l'impression d'avoir amélioré mon sort à bien des niveaux.»

C'est enfin officiel: Andrew Ranger a apposé son nom au bas d'une nouvelle entente avec son commanditaire Mopar, ce qui confirme son retour en série canadienne de NASCAR en 2016. Le dossier trainait depuis plusieurs mois.

«Les gens avaient l'impression que ça trainait, mais le contrat est signé depuis un certain temps, a expliqué Ranger, lundi soir. Il faut comprendre que les ingénieurs de Chrysler (dont Mopar est une division) sont en train de développer un nouveau moteur pour ma voiture et que mes patrons voulaient être certains que les ingénieurs soient assez avancés avant de faire une quelconque annonce. Le moteur devrait être prêt en cours de saison.»

Autre changement: Ranger aura un nouveau chef d'équipe, soit David Wight, le même qui travaille avec D.J. Kennington, son coéquipier au sein de DJK Racing. L'association entre le pilote granbyen et son préparateur Billy Burns, qui mettra dorénavant son talent au profit de Louis-Philippe et Jean-François Dumoulin, est donc terminée.

«Mopar voulait qu'on soit sur la même longueur d'onde, Kennington et moi. Ce sera peut-être effectivement profitable que nos voitures soient préparées de la même façon, qu'elles aient la même signature.»

Long terme

Andrew Ranger a beau n'avoir qu'une entente d'un an en poche, il pense à long terme dans son association avec Mopar. Le premier contrat qu'il avait signé avec son commanditaire en était un de deux ans.

«Cette entente d'un an me motive à travailler encore plus fort afin justement d'aller chercher une entente à longue durée au terme de la prochaine saison, a-t-il dit. Je suis bien traité par les gens Mopar et j'aimerais courir pour eux longtemps.»

Ranger affirme néanmoins qu'il aura de meilleures conditions salariales. «Je ne suis pas à plaindre», a-t-il ajouté.

En 2015, Ranger a terminé au troisième rang du classement des pilotes et il a remporté une victoire. Il y a deux ans, il avait fini sixième, mais avait paradé deux fois dans le cercle des vainqueurs.

La prochaine saison de la série canadienne de NASCAR, maintenant commanditée par Pinty's, débutera le 22 mai, au Canadian Tire Motorsport Park, l'ancien Mosport.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer