Les Inouk domptent les Panthères

L'attaquant des Inouk Philip Sardinha (à droite) a... (Photo Julie Catudal)

Agrandir

L'attaquant des Inouk Philip Sardinha (à droite) a inscrit un doublé en deuxième période.

Photo Julie Catudal

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jonathan Gagnon
La Voix de l'Est

(Granby) Au lendemain d'une défaite de 8-2 encaissée à Longueuil, les Inouk ont remis le compteur à zéro devant leurs partisans samedi après-midi. Au coeur d'un week-end de trois matchs en autant de jours, Granby s'est imposé 5-3 face aux Panthères de Saint-Jérôme.

«Saint-Jérôme est une grosse machine offensive et notre gardien (Nathan Ward-Raymond, 30 arrêts) nous a donné une très bonne performance», a commenté l'entraîneur David Lapierre.

«On a été consciencieux de notre défensive», a-t-il ajouté.

N'empêche que, si les buts de Philip Sardinha (deux fois) et Francis Robichaud plaçaient Granby en avance 3-1 après 40 minutes de jeu, la troisième période n'a pas été de tout repos pour les locaux.

Karl Mallette a réduit l'écart dès le retour des vestiaires, puis Saint-Jérôme a augmenté la pression sur le filet de Ward-Raymond. 

Les Inouk croyaient s'être sortis du pétrin après le but du vétéran Alex Dulude, qui a profité d'une superbe mise en scène de Patrice Demuy. Zackary Beaudoin - dont le tir a tout juste franchi la ligne des buts - a cependant ravivé les espoirs des Panthères.

La lutte a perduré jusqu'aux dernières secondes du match, les visiteurs retirant le gardien Samuel Gagnon (32 arrêts) au profit d'un sixième patineur. Le dernier mot est néanmoins revenu au défenseur Keven Cloutier, qui a complété le pointage dans une cage déserte.

Notons que les unités de désavantage numérique des Inouk ont frustré Saint-Jérôme à six reprises samedi après-midi.

Le capitaine Francis Brunelle (suspendu) et Jacob Lemaire (laissé de côté) n'étaient pas de l'alignement granbyen. 

De nombreux anniversaires

Cette victoire fera office de cadeau pour Demuy et Ward-Raymond, qui célébraient tous deux leur 19e anniversaire de naissance samedi. Benjamin Avoine-Jean (21) et Gabriel Chicoine (19) ont également vieilli d'un an vendredi.

Les Inouk complèteront un week-end fort chargé dimanche après-midi, alors qu'ils affronteront les Mustangs à Vaudreuil-Dorion.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer