«Chapeau aux Maroons»

Le président de la Ligue de hockey senior... (Archives Le Nouvelliste)

Agrandir

Le président de la Ligue de hockey senior A de la Mauricie, Alain Beauchamp, affirme que l'arrivée des équipes de la défunte Ligue des Cantons-de-l'Est s'est avérée un plus pour son circuit.

Archives Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Waterloo) «À tous les niveaux, les Maroons sont l'équipe de l'ancienne Ligue des Cantons-de-l'Est qui s'est le mieux adaptée à la Ligue de hockey senior A de la Mauricie. Ils méritent leurs succès. Je leur lève mon chapeau.»

Le président de la LHSAM, Alain Beauchamp, n'a eu que de bons mots pour l'organisation des Maroons alors qu'il était de passage à l'aréna Jacques-Chagnon, samedi dernier. Ce soir-là, les Waterlois ont remporté le championnat du calendrier régulier du circuit et ont attiré plus de 1100 spectateurs, une salle comble.

«Les amateurs d'ici aiment leur équipe et ça se voit, a repris le Trifluvien. Il faut dire qu'ils sont gâtés: les Maroons jouent du gros hockey et ils présentent du hockey robuste comme on l'aime. Et pour finir, l'organisation sait vendre son produit.»

Les Maroons se sont retrouvés dans la Ligue de la Mauricie en même temps que Lac-Mégantic, Sherbrooke et Windsor. Lac-Mégantic et Windsor sont les deux pires équipes de la LHSAM, tandis que Sherbrooke a abandonné après 10 matchs.

«L'arrivée des équipes des Cantons-de-l'Est chez nous demeure un plus. Le calibre de jeu est supérieur et les médias n'ont jamais autant parlé de nous. La seule chose, c'est que le jeu est peut-être un peu moins robuste. Mais ça reste très acceptable.»

Expansion

La LHSAM compte 10 équipes, mais elle pourrait fort bien en compter quelques-unes de plus la saison prochaine. Car quatre groupes ont manifesté de l'intérêt, affirme Alain Beauchamp.

«Des représentants de quatre villes, dont deux des Cantons-de-l'Est, ont demandé des informations», révèle le numéro un de la LHSAM, qui n'a toutefois pas voulu identifier les municipalités en question.

Neuf des 10 équipes actuelles seront de retour, assure Beauchamp. Il n'a cependant pas voulu dire laquelle des formations avait un avenir incertain.

Mais que la LHSAM compte 10, 12 ou 14 équipes la saison prochaine, le calendrier en sera toujours un de 22 matchs «parce que nos athlètes travaillent la semaine, qu'ils ont bien souvent une famille et que les partisans aiment la formule actuelle», conclut Alain Beauchamp.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer