Les Inouk retrouvent leurs repères

Le but vainqueur est survenu en milieu de... (Photo Julie Catudal)

Agrandir

Le but vainqueur est survenu en milieu de deuxième période, alors que Jérémy Brown (68) a profité d'un jeu de puissance afin d'inscrire son premier filet dans l'uniforme des Inouk.

Photo Julie Catudal

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jonathan Gagnon
La Voix de l'Est

(Granby) Humiliés 10-1 par les Forts de Chambly vendredi soir, les Inouk ont offert une bien meilleure performance aux 417 spectateurs réunis au centre sportif Léonard-Grondin dimanche après-midi. Retrouvant leurs moyens en attaque, les Granbyens ont signé un gain de 7-2 face au Titan de Princeville.

Complètement dépassée, la défensive des visiteurs a permis aux Inouk d'effectuer pas moins de 64 lancers.

Le but vainqueur est survenu en milieu de deuxième période, alors que Jérémy Brown a profité d'un jeu de puissance afin d'inscrire son premier filet dans l'uniforme des Inouk.

Gabriel Tremblay et Francis Robichaud (un but et deux passes chacun) ont obtenu des mentions d'aide sur la séquence.

«Après une grosse défaite, ça fait du bien de rebondir et de reprendre confiance», a confié Tremblay au terme de la rencontre.

Les Inouk ont porté un dur coup à leurs adversaires en fin de deuxième, alors que deux buts rapides de Nicolas Bellerose - également son premier avec Granby - et Maxime Borduas ont fait 6-2 au tableau d'affichage.

Le gardien partant du Titan, Jean-Félix Bussières (28 arrêts), a alors cédé sa place à Antoine Boislard (29 arrêts).

Patrice Demuy, Maxime Borduas et Philip Sardinha, sur une magnifique montée à l'emporte-pièce, ont également marqué pour Granby. Samuel Pitre et Marc-Antoine Chartier ont trouvé le fond du filet pour Princeville.

Nathan Ward-Raymond a connu un match tranquille devant le filet local, stoppant 15 rondelles.

«Ambiance sereine»

Malgré la raclée encaissée vendredi, David Lapierre assure que l'ambiance était sereine dans son vestiaire pour la visite de Princeville. «On a bougé la rondelle et on a travaillé en équipe, ce qui nous a permis de prendre beaucoup de tirs au but. Et eux, ils n'ont probablement pas joué leur meilleur match», a commenté le pilote granbyen, toujours très modeste.

Le Titan étant visiblement frustré de la tournure des événements, les esprits se sont échauffés plusieurs fois en fin de rencontre. Le Granbyen Xavier Brodeur et Tristan Gosselin ont notamment engagé un furieux combat.

«Plusieurs équipes essaient de nous intimider, mais on se défend, ensemble. Ce n'est peut-être pas la bonne stratégie à adopter contre nous», souligne David Lapierre.

Lourde sentence pour Brunelle

Les Inouk ont toutefois appris une mauvaise nouvelle au cours du week-end: le capitaine Francis Brunelle a été suspendu pour six parties après les événements survenus vendredi soir. L'appel placé par les Granbyens n'y a rien changé.

Si les autorités de la LHJQ prétendent que Brunelle a quitté le banc pour participer à une bagarre, David Lapierre rétorque que le vétéran était déjà sur la patinoire lorsque des joueurs de Chambly ont déplacé des pièces d'équipement appartenant aux Inouk.

«Francis a pris ça comme un manque de respect et il a voulu défendre nos couleurs. Il a réagi très fortement. (...) C'est certain qu'il va nous manquer lors des prochains matchs», regrette Lapierre.

Alex Dulude était également absent dimanche après-midi, lui qui tournait un épisode de l'émission La Guerre des clans en compagnie de sa famille.

Notons qu'Édouard Michaud prendra la route de la Colombie-Britannique ce lundi afin de participer du match des étoiles organisé par le circuit junior A canadien.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer