Le dernier mot aux Maroons

Les Maroons n'ont pas eu la vie facile... (Julie Catudal, La Voix de l'Est)

Agrandir

Les Maroons n'ont pas eu la vie facile face au gardien Mathieu Blanchard. Kevin Asselin (22) enregistre ici son 15e but de la saison.

Julie Catudal, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Waterloo) Les Maroons 2.0 ont remporté le titre du calendrier régulier de la Ligue de hockey senior A de la Mauricie en disposant du Groupe Lafrenière Tracteurs de Sainte-Anne-de-la-Pérade 5-2, samedi soir, devant pas moins de 1101 spectateurs réunis à l'aréna Jacques-Chagnon.

Les Maroons n'ont pas eu la vie facile... (Julie Catudal, La Voix de l'Est) - image 1.0

Agrandir

Les Maroons n'ont pas eu la vie facile face au gardien Mathieu Blanchard. Kevin Asselin (22) enregistre ici son 15e but de la saison.

Julie Catudal, La Voix de l'Est

Les dirigeants waterlois attendaient 1000 spectateurs; il en est venu encore plus. Une trentaine de minutes avant le début du match, une bonne centaine d'amateurs faisaient la file dehors, au froid, pour obtenir un précieux billet. Notons que la capacité légale de l'aréna Jacques-Chagnon est de 1108 personnes.

«On vient d'assister à une belle soirée de hockey senior! , s'est exclamé l'entraîneur et directeur général Michel Deschamps. Une belle victoire, un championnat, un bon spectacle, une salle comble et des partisans heureux. Que demander de plus?»

Jason Crack s'est imposé comme le grand leader des Maroons, lui qui a préparé trois buts. Maxime Guyon, avec son 17e, Jérémy Gouchie (2e), Mathieu Asselin (4e), son frère Kevin (15e) et Alex Côté (8e), dans un filet désert, ont inscrit les filets des gagnants.

Le Groupe Lafrenière Tracteurs a été le premier à s'inscrire au pointage. Et c'était l'égalité 2-2 après deux périodes, principalement grâce au gardien des visiteurs Mathieu Blanchard, qui avait volé les Maroons plus d'une fois et qui a bloqué un total de 40 lancers.

Devant le filet des Maroons, Olivier Laliberté a abdiqué à la suite du deuxième but du Groupe Lafrenière Tracteurs, à la 14e minute du second engagement, blessé à une épaule. Venu en relève, Félix Guilbault a été parfait devant les 19 tirs dirigés vers lui.

Christopher Saurette et David Godbout, ce dernier comme prévu, ont animé le spectacle pugilistique. Les deux ont remporté leur combat respectif avant de se livrer une bataille attendue... où il ne s'est toutefois pas passé grand-chose.

Fierté

Michel Deschamps avait le triomphe plutôt modeste après le match. Tout de même, il y avait de la fierté dans ses propos.

«Gagner le championnat du calendrier régulier après avoir changé de ligue, avoir dû effectuer de profonds changements à notre alignement et avoir dû s'ajuster à plein de nouveaux règlements, c'est valorisant, a-t-il dit. Ce soir, les gars voulaient gagner et ils ont pris les moyens pour y parvenir.»

À Sainte-Anne-de-la-Pérade, vendredi, les Maroons s'étaient inclinés 5-4 en prolongation. Et puisque Joliette et Donnacona avaient aussi perdu et étaient donc éliminés de la course au premier rang du classement, tout se jouait samedi: un match, un seul, et le championnat à l'équipe gagnante. Comme la septième rencontre de la finale.

«Un championnat, c'est un championnat, et nous pouvons être fiers de ce que nous avons accompli, a expliqué Jason Crack qui, avec ses 14 buts et ses 37 points, a terminé en tête des marqueurs des Maroons et dans le top 5 de celui de la LHSAM. Maintenant, on va se reposer un peu et on va essayer d'être encore les meilleurs en séries...»

Plus loin, Kevin Asselin, qui avait raté le match présenté à Sainte-Anne-de-la-Pérade pour des raisons personnelles, avait un sourire en coin.

«Je ne sais pas si ce championnat fait l'affaire des dirigeants de la ligue, a-t-il lancé. Tout au long de la saison, on nous a mis les bâtons dans les roues. Quand ce n'était pas les règlements, c'était l'arbitrage. Je suis fier de mon équipe.»

Longue inactivité

Les Maroons ont beau avoir disputé leur 22e et dernier match de la saison régulière, il reste encore un week-end d'activités au calendrier de la LHSAM. Et puisqu'ils bénéficieront d'un laissez-passer au premier tour des séries, ils ne disputeront leur prochaine rencontre que le... 13 février, à l'aréna Jacques-Chagnon, alors que s'amorceront les quarts de finale.

«Avoir un petit repos, c'est bien, mais ça, c'est trop, a repris Michel Deschamps. Il va falloir se faire quelques matchs inter-équipe ou quelque chose du genre parce qu'on risque de se faire jouer un tour.»

En terminant au sommet du classement de la LHSAM, les Maroons se sont assurés d'avoir l'avantage de la glace tout au long des séries. Au-delà de la fierté qui anime l'organisation depuis samedi soir, il s'agit de la plus belle récompense.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer