Les Maroons ont le championnat en tête

Selon le vétéran Kevin Asselin, qui a marqué... (Julie Catudal, Archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Selon le vétéran Kevin Asselin, qui a marqué 14 buts en 16 matchs cette saison, les Maroons doivent profiter du prochain week-end pour se mettre en mode séries.

Julie Catudal, Archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Waterloo) À leur première saison dans la Ligue de hockey senior A de la Mauricie, les Maroons 2.0 auront la chance de mettre la main sur le championnat du calendrier régulier en fin de semaine. Bien que le classement soit extrêmement serré, les joueurs de Michel Deschamps contrôlent leur destinée.

Les Maroons seront à Sainte-Anne-de-la-Pérade vendredi et ils recevront le même Lafrenière Tracteur (oui, c'est le nom de l'équipe!) le lendemain soir dans un aréna Jacques-Chagnon qui pourrait fort bien être trop étroit compte tenu de l'importante foule attendue. Il s'agira des deux derniers matchs des Waterlois en saison régulière.

Les Maroons (13-5-2) ont un seul point d'avance sur Sainte-Anne-de-la-Pérade (13-6-1) alors que les deux équipes ont joué le même nombre de matchs. Puis il y a Joliette et Saint-Cyrille qui sont à deux points de la tête et Saint-Léonard-d'Aston, qui est à quatre points du sommet, mais qui ne peut plus aspirer au championnat en raison de son trop petit nombre des victoires. Et on ne parlera même pas de Donnacona, qui semble loin à cinq points de la tête, mais qui a encore pas moins de quatre rencontres à disputer.

Non, les dirigeants de la LHSAM ne pouvaient espérer meilleur scénario pour compléter la première saison de leur circuit revu et corrigé.

Mais si vous le permettez, on ne tombera pas dans les mille et une possibilités que nous offre le classement. Pour résumer, sachez que les Maroons pourraient remporter le championnat vendredi soir en l'emportant à la régulière au pays du petit poisson des chenaux, mais encore faudra-t-il que Joliette perde à Cap-de-la-Madeleine et que Donnacona perdre contre Louiseville. Bref, leurs chances d'être couronnés seront meilleures à domicile, le lendemain.

«C'est pas compliqué, il faut partir en se disant qu'il faut gagner nos deux matchs de la fin de semaine, lance le vétéran Kevin Asselin. En même temps, il ne faut pas virer fou avec le championnat du calendrier régulier, qui ne veut pas dire grand-chose en bout de ligne. Le week-end qui s'en vient, dans ma tête, doit d'abord et avant tout servir à se mettre en mode séries éliminatoires. Parce que ça s'en vient.»

«Je déteste le calendrier»

Les Maroons ont un drôle de calendrier. Après avoir été inactifs en fin de semaine dernière, ils ont deux matchs à l'horaire ce week-end avant d'être à nouveau inactifs la semaine prochaine. Puis, puisque le premier tour des séries s'adresse uniquement aux équipes 7 à 10 du classement, ils ne reverront pas d'action avant le 12 février.

«Je déteste le calendrier!, reprend Asselin, d'Acton Vale. C'est pour ça qu'il faut se mettre en mode séries dès ce week-end. Sinon, on risque d'avoir l'air fou quand ça va commencer pour vrai...»

Asselin avoue qu'il n'est pas étonné outre mesure par les succès remportés par les Maroons. «La Ligue des Cantons-de-l'Est était au moins aussi forte que la Ligue de la Mauricie et on a tout gagné la saison dernière. Notre plus belle victoire aura été de s'ajuster avec brio à un style de jeu un peu différent (lire plus robuste) et à un arbitrage un peu différent (lire plus permissif).»

Asselin, 30 ans, a connu une bonne saison, lui qui a amassé 22 points, dont 14 buts, en 16 matchs. L'ancien des Eagles du Cap-Breton dans la LHJMQ, de la Ligue de la Côte Est et de la Ligue nord-américaine est satisfait de son rendement. «Je donne mon maximum à chaque match. Ça reste une ligue où ça joue intensément. Si tu ne te présentes pas, tu vas mal paraître.»

Asselin pense que les Maroons peuvent encore aller jusqu'au bout. Même qu'il y croit fermement. «On a tout ce qu'il faut pour gagner. Mais nous sommes parfois nos pires ennemis. On a une grosse attaque et, parfois, on vient qu'à en oublier notre défensive. Faudra faire attention à ça en séries...»

Le message est passé.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer