Le Canadien échange Jarred Tinordi

Jarred Tinordi prend la route de l'Arizona.... (Archives La Presse)

Agrandir

Jarred Tinordi prend la route de l'Arizona.

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Michel Lamarche
La Presse Canadienne
Brossard

En 2010, l'organisation du Canadien de Montréal voyait en Jarred Tinordi un élément-clé de sa future brigade défensive au point de le choisir au 22e rang. Moins de six ans plus tard, il l'a échangé vendredi contre deux joueurs qui n'ont jamais été repêchés.

Tinordi a été cédé aux Coyotes de l'Arizona en compagnie de l'ailier droit de 23 ans Stefan Fournier. En retour, le Canadien a obtenu le dur à cuire John Scott et le défenseur Victor Bartley, obtenu quelques instants auparavant des Predators de Nashville en retour du défenseur Stefan Elliott.

Scott et Bartley ont immédiatement été cédés aux IceCaps de Saint-Jean, dans la Ligue américaine, mais en fin de journée, le CH a rappelé Bartley, qui rejoindra ses nouveaux coéquipiers à St. Louis.

Le Canadien a confirmé la nouvelle dans un communiqué en milieu d'après-midi, soit environ 90 minutes après que les rumeurs eurent commencé à circuler sur les réseaux sociaux.

Sélectionné au 22e rang de l'encan de 2010, Tinordi n'a jamais été en mesure de faire sa place avec l'équipe. Cette saison, il n'a participé qu'à trois rencontres avec le Canadien, ne récoltant aucun point et affichant un différentiel de moins-3.

À la fin de novembre, le Canadien avait cédé Tinordi à son club-école à des fins de remise en forme. Le défenseur a participé à six rencontres avec les IceCaps, récoltant deux aides avec un différentiel de plus-3.

En carrière à Montréal, il aura pris part à 46 matchs, obtenant six mentions d'assistance et amassant 66 minutes de punition.

«Nous avons beaucoup de profondeur au sein de notre groupe de défenseurs et pour cette raison il devenait difficile pour Jarred de mériter un poste régulier, a expliqué le directeur général du Canadien, Marc Bergevin, par le biais d'un communiqué. Il a fait preuve de beaucoup de professionnalisme et affiché une attitude exemplaire. Nous lui souhaitons la meilleure des chances avec sa nouvelle organisation.»

Selon Rich Nairn, porte-parole des Coyotes, Tinordi s'envolera vers l'Arizona samedi où il rejoindra l'équipe. Les Coyotes, au coeur d'une séquence de sept matchs à domicile, accueilleront les Devils du New Jersey samedi après-midi et les Sabres de Buffalo lundi soir.

De son côté, Fournier, un colosse de six pieds trois pouces et 226 livres originaire de Dorval, a récolté sept points, dont cinq buts en 24 matchs avec les IceCaps. Il évoluait avec l'organisation du Canadien depuis la saison 2013-2014.

Scott, un géant de six pieds huit pouces, ne compte que cinq buts et 11 points en 285 matchs en carrière, et une seule aide en 11 rencontres cette saison.

Âgé de 33 ans, Scott est surtout reconnu pour ses talents pugilistiques. Il a accumulé 542 minutes de punition lors de ses séjours avec le Wild du Minnesota, les Blackhawks de Chicago, les Rangers de New York, les Sabres de Buffalo, les Sharks de San Jose et les Coyotes.

«John Scott est un vétéran de la LNH. Il apportera de l'expérience au groupe d'attaquants de notre club-école des IceCaps de St. John's», a dit Bergevin.

Malgré ses piètres qualités offensives, Scott doit participer au prochain match des étoiles le 31 janvier à Nashville. Élu par un vote des amateurs, il devait occuper le rôle de capitaine de l'équipe de la section Pacifique. On ne sait pas encore quelles conséquences auront l'échange sur sa participation au match.

Quant à Bartley, il a disputé 112 matchs dans la LNH, mais un seul en 2015-16. En carrière, il a marqué un but et ajouté 22 aides. Avec les Admirals de Milwaukee cette saison, il a inscrit une mention d'assistance en 14 rencontres.

«Victor Bartley est un défenseur de 27 ans qui a disputé plus de 100 matchs dans la LNH et qui possède un bon gabarit, a noté Bergevin. Il ajoute de la profondeur au groupe de défenseurs de l'organisation et a démontré chez les juniors et dans la Ligue américaine qu'il peut également contribuer offensivement.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer