L'excellente semaine de Stéphane Mondou

Stéphane Mondou a particulièrement bien manoeuvré dans le... (Julie Catudal, La Voix de l'Est)

Agrandir

Stéphane Mondou a particulièrement bien manoeuvré dans le dossier de l'acquisition de Jérémy Brown.

Julie Catudal, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

C'est assez incroyable quand on y pense: en l'espace de quelques mois, les Inouk sont passés d'une équipe considérée comme l'une des pires de la Ligue de hockey junior du Québec... à de sérieux aspirants à la coupe Napa!

Après avoir fait l'acquisition de Jérémy Brown, le directeur général Stéphane Mondou a lancé, sûr de lui: «On y va pour la coupe!» Non équivoque sur les intentions de l'équipe, le commentaire met toutefois de la pression sur son personnel d'entraîneurs et sur ses joueurs.

Mais il faut comprendre l'enthousiasme de Mondou. Car le bonhomme a connu une excellente semaine.

Reste que les choses changent rapidement au hockey. Au début de la semaine passée, Mondou était toujours à la recherche du bon partenaire pour effectuer LA transaction qui allait améliorer pour la peine son équipe. Dans un échange de courriels, il me disait: «J'essaie fort, mais c'est ben difficile...»

Puis, la rondelle s'est mise à rouler pour le DG. Alexandre Coulombe a été libéré par les Remparts et s'est finalement joint aux Inouk, Noah Corson a signé comme joueur autonome et, pour finir, Brown qui s'amène à Granby dans un troc avec les Forts de Chambly.

En entrevue avec l'auteur de ces lignes, Mondou a indiqué qu'il travaillait sur le coup (l'acquisition de Brown) depuis un mois. Sa patience a été récompensée, les Inouk réussissant le coup d'éclat des dernières heures de la période des échanges.

Mondou, il faut le dire, a particulièrement bien manoeuvré dans ce dernier dossier. Pour obtenir un joueur de la qualité de Brown, un élément qui va apporter une nouvelle dimension à l'offensive des Inouk, il a cédé un joueur qui ne faisait même plus partie de son alignement, David Bédard. Oui, chapeau!

Bédard, en passant, est ensuite passé à l'Arctic de Saint-Léonard, le visiteur au centre sportif Léonard-Grondin vendredi.

Brown, en plus, voulait porter l'uniforme des Inouk depuis le repêchage de dissolution des Cougars de Sherbrooke. C'est un bon joueur, un leader (il a été capitaine à Sherbrooke et à Chambly) et il débarque à Granby avec enthousiasme.

Avec raison, on s'attend à beaucoup de sa part.

Offensivement parlant, les Inouk avaient déjà amélioré leur sort avec la venue de Noah Corson. Encore là, il faut saluer le travail effectué par Mondou, qui a flairé la bonne affaire en voyant que les Wildcats de Moncton n'avaient plus de place pour le jeune de 17 ans.

Face aux Mustangs de Vaudreuil-Dorion, vendredi soir, Corson a inscrit un but magnifique. Le fils de Shayne a du talent et il ne jouera pas très longtemps dans la LHJQ...

Alexandre Coulombe, enfin, vient donner encore plus de coffre à une unité défensive qui était déjà solide. Son arrivée à Granby, à minuit moins une, a fait en sorte que Mondou, qui en avait fait le premier choix au repêchage des Inouk en juin dernier, a remporté son pari.

Bien sûr, les Inouk ne sont pas la seule équipe à être meilleure ce matin. Saint-Jérôme et Terrebonne, dans l'autre division, ont aussi fait de bonnes acquisitions. Mais à l'intérieur de la section Alexandre-Burrows, Granby est clairement l'équipe qui s'est le plus améliorée.

«On y va pour la coupe!», a dit Mondou. Oui, on risque de lui rappeler sa déclaration souvent. Mais voilà, il a mérité le droit de la faire, cette déclaration, car il a hissé son équipe au rang des aspirants aux grands honneurs de la LHJQ.

Maintenant, c'est sur la glace que ça va se passer.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer