Les Inouk bien en selle

Les Inouk ont battu les Mustangs de Vaudreuil-Dorion... (Julie Catudal, La Voix de l'Est)

Agrandir

Les Inouk ont battu les Mustangs de Vaudreuil-Dorion pour une deuxième fois en trois jours dimanche.

Julie Catudal, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Maxime Massé
La Voix de l'Est

(Granby) Les Inouk ont infligé un second revers en autant de matchs aux Mustangs de Vaudreuil-Dorion qu'ils ont vaincu 5-2 dimanche soir sur la route.

Granby avait signé un premier gain cette saison contre leurs rivaux en les battant par la même marque vendredi soir dernier. Ces deux victoires surviennent à point puisque les Inouk n'affichent plus qu'un point de retard sur les Mustangs.

L'avance de Vaudreuil-Dorion, qui occupe le deuxième rang de la division Alexandre-Burrows, a fondu comme neige au soleil suite à ces deux matchs de quatre points. Les Mustangs ont toutefois disputé trois parties de moins, ce qui leur laisse une petite marge de manoeuvre.

«On a fait un excellent match. On leur a coupé l'espace et on a eu le contrôle du match du début à la fin. Notre gardien a aussi fait de beaux arrêts en première période. Ça a donné le ton pour le reste de la rencontre», a indiqué l'entraîneur-chef des Inouk, David Lapierre.

Gabriel Tremblay, Édouard Michaud, Vincent Ouellet-Beaudry, Keven Cloutier et Noah Corson, qui a complété la marque dans un filet désert, ont tous trouvé le fond du filet pour les Inouk.

Nathan Ward-Raymond a bien fait devant le filet en bloquant 34 lancers pour les Inouk. S'il n'a pas noirci la feuille de pointage, Alexandre Coulombe a de nouveau offert une belle performance à la ligne bleue.

Le départ d'un joueur apprécié

Les Inouk n'ont d'ailleurs pas manqué de motivation pour ce duel. Outre les points au classement en jeu, il s'agissait du dernier match de Cédric Charbonneau avec les Inouk en tant que joueur régulier.

Étudiant à l'Université Bishop's, Charbonneau a multiplié les déplacements pour assister à tous les matchs et pratiques de l'équipe cette saison. Mais l'arrivée de l'hiver rendait les choses de plus en plus compliquées pour lui.

«Ça a inspiré notre équipe. On est un peu déçu qu'il ne puisse pas continuer avec nous, mais on comprend sa décision. On voyait clairement l'effort qu'il mettait pour demeurer au sein du club. Cette victoire est dédiée à un coéquipier qui nous rendait de fiers services», a noté Lapierre.

Charbonneau se joindra aux Braves de Farnham, le junior AA étant moins exigeant au niveau des pratiques. Il pourrait d'ailleurs revenir dans l'alignement des Inouk si jamais des blessures forçaient Granby à faire appel à ses services.

Une 121e victoire

Grâce au gain de dimanche, David Lapierre a par ailleurs rejoint Patrice Bosch au premier rang des entraîneurs ayant remporté le plus de victoires à la tête des Inouk.

S'il était heureux de signer sa 121e victoire derrière le banc de l'équipe, Lapierre a préféré attendre de dépasser cette marque avant de célébrer ce bel accomplissement. «Je suis très fier, mais je crois que je vais être plus content encore à notre prochaine victoire», a-t-il indiqué.

Les Inouk tenteront d'allonger leur série de gains à quatre vendredi prochain, alors qu'ils recevront l'Arctic de Saint-Léonard au centre sportif Léonard-Grondin.

Cette équipe a donné du fil à retordre à Granby cette saison, mais les Inouk affichent une belle confiance depuis l'arrivée de Coulombe et des nouveaux joueurs acquis par le DG Stéphane Mondou durant la période des transactions.

«Les nouveaux venus nous amènent beaucoup de profondeur. Stéphane a fait un excellent travail à ne pas défaire le noyau d'équipe et à greffer des joueurs qui étaient propices à bien s'intégrer à l'esprit d'équipe qu'on a formé depuis le début de l'année. C'est de très bon augure», a laissé tomber Lapierre.

«Une meilleure équipe qu'il y a un mois»

Les Inouk ont frappé un grand coup avant la fin de la période des transactions dans la Ligue de hockey junior du Québec (LHJQ) qui s'est terminé dimanche soir sur le coup de 21h.

Granby a mis la main sur Jérémy Brown des Forts de Chambly en retour du défenseur David Bédard qui ne faisait plus partie des plans de l'équipe. La transaction a été conclue vendredi un peu avant minuit.

Brown, un joueur de centre de 20 ans, a récolté 7 buts et 30 aides en 24 matchs avec les Forts cette saison. Il était aussi le capitaine à Chambly. L'année dernière, il avait amassé 61 points en 44 parties avec les Cougars de Sherbrooke.

Sa présence ajoutera certainement du punch à l'attaque. Cette transaction envoie aussi le message clair aux autres clubs du circuit que les Inouk aspirent aux grands honneurs cette saison. «On y va pour la coupe!», a lancé le directeur général des Inouk, Stéphane Mondou.

Brown n'a pas joué hier, mais il a tout de même assisté au match face aux Mustangs à partir des gradins. Il enfilera l'uniforme des Inouk pour une première fois vendredi prochain alors que l'Arctic de Saint-Léonard sera de passage à Granby.

Si les Inouk n'ont pas bougé samedi et dimanche, il y a néanmoins eu un peu de mouvement au sein de leur alignement. Les Inouk ont notamment cédé Cédric Charbonneau dans le junior AA pour lui faciliter la poursuite de ses études à l'université Bishop's.

Granby a aussi libéré le défenseur Mario Duquette Jr puisque ses services n'étaient plus requis avec l'arrivée de Jacob Lemaire à la ligne bleue.

Des changements payants

Les Inouk concluent ainsi la période des transactions avec trois nouveaux joueurs, soit Brown, Lemaire et Nicolas Bellerose. On peut ajouter à cela les noms d'Alexandre Coulombe qui s'est rapporté aux Inouk après son départ des Remparts de Québec et de Noah Corson, mis sous contrat vendredi dernier.

«Aujourd'hui, on a une meilleure équipe qu'on avait il y a un mois. Il n'y a pas eu tant de mouvements puisqu'on n'a échangé aucun joueur comme tel (à part Bédard). C'est juste qu'on a pallié les pertes et qu'on a été chanceux d'aller chercher des bons éléments», affirme Mondou.

Il souligne que Coulombe forme une paire du tonnerre avec Francis Robichaud, que Brown apporte une nouvelle dimension à l'attaque et que Noah Corson amène un élément de vitesse qui aidera l'équipe comme en font foi ses deux buts en autant de matchs.

«Cette semaine, on a affronté deux équipes qui jouent du hockey serré et qu'on n'avait pas battues encore. On a battu Saint-Léonard pour une première fois et on vient de battre coup sur coup Vaudreuil que l'on devrait affronter en séries éliminatoires si les choses ne changent pas», s'est réjoui Mondou.

«On aime beaucoup notre alignement à l'heure qu'on est. On a un beau mélange de jeunes et de vieux, de joueurs physiques et de joueurs avec des habiletés. On a un peu de tout et ça regarde bien pour la suite des choses», conclut-il.

- Avec la collaborationde Michel Tassé

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer