Le venin des Cobras fatal aux Inouk

Les Inouk se sont inclinés 6-3 face aux... (Julie Catudal, Archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Les Inouk se sont inclinés 6-3 face aux Cobras de Terrebonne dimanche après-midi à leur dernier match avant le congé des Fêtes.

Julie Catudal, Archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Maxime Massé
La Voix de l'Est

(Granby) Les Inouk ont livré une belle lutte aux Cobras de Terrebonne, mais ont finalement perdu 6-3 dimanche après-midi à leur dernière rencontre avant le congé du temps des Fêtes.

Cette défaite à l'extérieur a mis fin à la série de quatre gains des Inouk. En bonne voie de compléter une remontée, le club granbyen a laissé filer la victoire à cause d'un manque d'offensive et d'opportunisme en avantage numérique.

Privés de David Bédard (malade) et de Cédric Charbonneau (blessure à l'aine) qui ont déclaré forfait peu avant le début du match, les Inouk ont aussi perdu les services de Francis Robichaud qui ne se sentait pas bien après la première période et de Nicolas Lamoureux-Bisson, qui a quitté en fin de partie par mesure de précaution.

Rappelons que Lamoureux-Bisson a récemment effectué son retour dans l'alignement du club. Il avait été retranché lors du camp d'entraînement alors qu'il tentait de se remettre d'une commotion cérébrale subie l'été dernier en jouant au hockey balle.

«Avec quatre joueurs de moins, ça nous a grugé un peu d'énergie et ça nous a rattrapés en troisième période. Et malheureusement, on n'a pas su profiter de notre avantage numérique pour revenir de l'arrière», a résumé l'entraîneur-chef des Inouk, David Lapierre.

«On a quand même travaillé jusqu'au bout, mais ce n'est pas facile lorsqu'on doit finir le match avec trois défenseurs. On s'est quand même accroché tout au long du match avec les joueurs qui restaient dans l'alignement», a-t-il ajouté.

Six buts sur 24 lancers

Les Cobras semblent avoir de la facilité à trouver le fond du filet contre Granby, eux qui affichent une moyenne de cinq buts par match face aux Inouk cette saison. Cette tendance s'est poursuivie dimanche puisqu'ils ont fait bouger les cordages six fois sur seulement 24 lancers.

Ils ont ouvert la marque à la 5e minute de jeu grâce au 14e but de la campagne d'Antoine Charette. Moins d'une minute plus tard, Lamoureux-Bisson a nivelé la marque en inscrivant son premier but depuis son retour avec les Inouk.

Raphaël Sawyer et Jérémy Auger, en supériorité numérique, sont revenus à la charge dans la seconde moitié de la première période pour porter le score à 3-1 en faveur des Cobras.

Marc-Antoine Bouillon a ensuite accentué l'avance de Terrebonne à 12: 05 de la deuxième période. Les Inouk ont donné signe de vie en fin d'engagement avec des filets de Keven Cloutier et Francis Brunelle, mais ils n'ont pas su poursuivre sur leur lancée lors du dernier vingt.

Même s'ils ont passé six des dix premières minutes de jeu avec un joueur en plus, les Inouk n'ont pas réussi à marquer. Ce fut en fait un match à oublier pour son jeu de puissance, Granby ayant été blanchi en neuf avantages numériques.

«On a eu de belles chances de marquer, mais malheureusement, on n'a pas réussi à les concrétiser. C'est un aspect de notre jeu qu'on aimerait modifier après Noël, question d'avoir plus de réussite en avantage numérique», a souligné Lapierre.

Bouillon, avec son deuxième du match, et Yamy Girard ont complété la marque pour Terrebonne en troisième période.

Satisfait malgré tout

Benjamin Avoine-Jean n'a pas connu son meilleur départ devant le filet des Inouk. Il a repoussé 18 lancers dans la défaite. Son vis-à-vis Steven Veilleux a quant à lui fait face à un barrage de 31 tirs.

«Sur les six buts, il y a eu quatre belles pièces de jeu sur lesquelles il ne pouvait pas faire grand-chose, mais ça n'a pas été son meilleur match non plus. Depuis le début de la saison, il réussit à faire les arrêts-clés, mais ça a été un peu plus difficile pour lui cette fois», a noté Lapierre à propos de son gardien.

Les Inouk pourront tout de même célébrer les Fêtes avec le sourire, eux qui occupent le sixième rang du classement général de la Ligue de hockey junior du Québec en vertu d'un dossier de 19-13-2.

«Il n'y a pas grand monde qui nous voyait talonner la 4e position au sein de la Ligue. On se retrouve à six matchs au-dessus de ,500 à la pause de Noël. On a fait un beau parcours jusqu'ici. C'est une belle fiche compte tenu des attentes qu'il y avait envers notre équipe au début de la saison», a indiqué Lapierre.

Le prochain match des Inouk aura lieu le 3 janvier prochain alors qu'ils affronteront les Forts de Chambly sur la route.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer