Rien ne va plus pour le CH

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Le Canadien manque indéniablement les services de son gardien étoile Carey Price. Mais il manque également une étincelle à l'attaque depuis quelque temps. Une étincelle appelée Brendan Gallagher.

Jeudi, le Tricolore a eu beau bombarder de 45 tirs le filet des Kings de Los Angeles, il a plié l'échine pour la sixième fois en sept matchs, étant blanchi 3-0 au Centre Bell. Jonathan Quick a fermé la porte à double tour, particulièrement au cours du dernier vingt, afin de signer son deuxième jeu blanc de la saison.

Les 45 tirs cadrés représentent le plus haut total du Canadien (20-10-3) cette saison, ainsi que le total le plus élevé accordé par les Kings (20-9-2).

«Nous nous sommes butés à un gardien au sommet de son art, a relevé l'entraîneur Michel Therrien, en parlant de Quick. Les gars ont tout donné. Leurs habitudes de travail ont encore été exceptionnelles. Ce n'est pas en raison d'un manque d'effort que nous avons perdu ce match-là.»

Drew Doughty, son cinquième de la campagne, et Anze Kopitar, son neuvième, ont marqué contre Mike Condon, mis à l'épreuve à 19 reprises. Marian Gaborik, son septième, a complété dans un filet désert.

Depuis le début de sa série d'insuccès, le Canadien n'a réussi que huit buts, en faisant abstraction des trois obtenus dans son unique victoire face aux Sénateurs d'Ottawa.

L'équipe n'est pas sortie du bois avec une séquence de huit rencontres à l'étranger qui va s'ébranler au Texas, samedi, contre les Stars de Dallas.

«Cette mauvaise série va faire de nous une meilleure équipe tantôt, a opiné Therrien. C'est la raison pour laquelle à l'interne il n'y a pas de panique. Nous jouons quand même du bon hockey.»

«Je comprends que la frustration puisse être forte pour les gars parce qu'ils travaillent fort et ils se disent sans doute qu'ils mériteraient un meilleur sort. Mais, comme entraîneur, je dois analyser la situation avec une vue de recul. Nous avons dominé la plupart des matchs», a-t-il résumé.

Le poteau d'Eller

Le Canadien a été incapable d'obtenir le premier but tant espéré. Ce n'est pas parce qu'il n'a pas essayé.

Après une amorce ardue, les joueurs ont graduellement retrouvé leurs jambes. À partir de la deuxième moitié du premier vingt, ils ont occupé le territoire adverse.

Lars Eller a bien failli marquer au terme d'une échappée en infériorité numérique. Le grand Danois avait déjoué Quick, mais son tir a abouti sur le poteau à la droite du gardien.

«Dans un match serré semblable, obtenir le premier but était très important. Ç'aurait pu faire la différence si j'avais marqué», a noté Eller.

À un certain moment en deuxième période, les hôtes doublaient les Kings 26-13 au chapitre des tirs. Mais à peine quelques instants plus tard, c'était 2-0 pour les visiteurs!

Doughty a fait mouche à 14:47, quelques secondes après la conclusion de la pénalité de P.K. Subban. Le tir frappé du défenseur a fait secouer les cordages dans le haut du but, du côté du bouclier de Condon.

Puis, à 16:22, Kopitar, embusqué à la droite du but, a complété la superbe passe transversale de Doughty.

Ça augurait mal pour le CH puisque les Kings n'avaient pas subi la défaite en temps réglementaire depuis le 20 mars dernier quand Kopitar marque au moins une fois dans un match (18-0-5 maintenant).

Le Tricolore a continué d'essayer fort au retour de la pause. Mais Quick a été intraitable, frustrant entre autres Alex Galchenyuk deux fois en étirant la jambière droite.

Après 10 minutes, Quick avait déjà 11 arrêts au compteur. Condon, lui, n'avait été sollicité qu'à une reprise.

Les Kings ont resserré le jeu en défense. Le Canadien a pu déployer une attaque massive avec moins de quatre minutes à écouler. On a retiré Condon à la faveur d'un sixième joueur. Rien n'y fit.

Gaborik a renvoyé tout le monde à la maison, en dirigeant le disque dans le filet abandonné à 19:11.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer