Maroons : qui jouera à Windsor?

Les gens devraient toutefois avoir un bon show... (Julie Catudal, Archives de La Voix de l'Est)

Agrandir

Les gens devraient toutefois avoir un bon show puisque Michel Deschamps n'aura pas le choix d'inclure dans l'alignement Christopher Saurette (photo), Maxime Harnois et Nicola Héon, ses spécialistes du combat.

Julie Catudal, Archives de La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Waterloo) Mathieu Papineau parti le temps d'un week-end avec les Nailers de Wheeling de la Ligue de la Côte Est, Mathieu Asselin suspendu un match à la suite des événements survenus lors du match contre Donnacona, Marc-Olivier Brouillard et Maxim Roy retenus par leurs études, d'autres gars pris au travail...

Le hockey senior, c'est le hockey senior et Michel Deschamps se demande qui va porter les couleurs de son équipe vendredi soir à Windsor.

«Je vais avoir deux bons trios, mais ensuite, ça va être plus tranquille, mentionne Deschamps en forçant un sourire. On s'en va à Windsor... et on espère pour le mieux!»

Les gens devraient toutefois avoir un bon show puisque Deschamps n'aura pas le choix d'inclure dans l'alignement Christopher Saurette, Maxime Harnois et Nicola Héon, ses spécialistes du combat.

Le Wild (7-9) n'est pas une puissance de la LHSAM. Félix Guilbault sera devant le filet des Maroons.

En passant, les Maroons (12-4-2)sont assurés de passer les Fêtes au sommet du classement de la LHSAM. De retour de la pause, il ne leur restera que trois matchs à disputer, dont un seul (le 23 janvier contre Sainte-Anne-de-la-Pérade) à l'aréna Jacques-Chagnon.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer