Inouk: le chandail de Longtin retiré vendredi

En 182 matchs du calendrier régulier, Érik Longtin a... (Archives La Voix de l'Est)

Agrandir

En 182 matchs du calendrier régulier, Érik Longtin a marqué 148 buts, il a fourni 157 passes et il amassé un total de 305 points. Personne n'a marqué plus de buts que lui et n'a amassé plus de points que lui dans l'histoire des Inouk.

Archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Granby) Érik Longtin affirme qu'il n'est pas nerveux. Mais il avoue qu'il s'attend à vivre des émotions particulières, vendredi soir, alors que les Inouk retireront son chandail numéro 67 avant le match les opposant aux Braves de Valleyfield.

«C'est certain que ça va être spécial, explique le meilleur marqueur de l'histoire de la concession. Je m'attends à ce que ce soit une belle soirée pour moi, comme pour les partisans.»

Longtin a invité plusieurs anciens coéquipiers à assister à l'événement, comme Charles Power, Nicolas Nolet (qui vit maintenant à Calgary), Guillaume Lévesque, Cody Linteau et Mickaël Audette.

«Ce sont des gars avec lesquels j'ai eu beaucoup de plaisir, des gars qui m'ont marqué. On verra ceux qui pourront se libérer pour l'occasion.»

Longtin n'a pas remis les pieds au centre sportif Léonard-Grondin depuis le dernier match qu'il a disputé avec les Inouk, en mars dernier.

«Avec les études et le reste, je suis assez occupé. Mais je me tiens au courant, je sais que l'équipe va bien, qu'elle surprend. Je suis content pour David (Lapierre) et les gars.»

Longtin étudie en marketing à l'université Bishop's. Il vit en appartement à Sherbrooke.

«C'est vraiment une nouvelle vie. J'ai tourné la page sur le hockey, même si je joue de temps en temps avec l'équipe de Farnham dans la Ligue senior A du Richelieu.»

Des records

Les Inouk n'ont pas mis de temps à annoncer que le chandail numéro 67 allait être retiré. Normal quand on sait tout ce que Longtin a réalisé pendant son séjour de quatre ans avec l'équipe.

En 182 matchs du calendrier régulier, il a marqué 148 buts, il a fourni 157 passes et il a amassé un total de 305 points. Il domine les Inouk pour le nombre de buts et de points. Il est aussi devenu, la saison dernière, le premier marqueur de 50 buts de l'histoire de l'équipe. Il a enfin remporté la coupe Napa en 2014, lui qui avait alors été nommé joueur par excellence des séries éliminatoires.

«Le plus important dans tout ça, c'est clairement la conquête de la coupe, reprend-il. Les records individuels, c'est l'fun, mais ça s'oublie. Gagner la coupe, ça ne s'oublie pas.»

Quand on lui demande ce que signifie le fait d'avoir son chandail retiré, Longtin répond simplement: «Ça signifie que j'ai réussi quelque chose de bien pendant mon passage avec les Inouk et dans la Ligue junior du Québec...»

Les Inouk en sont à leur 11e saison dans la LHJQ. Seuls Pierre-Luc Lacombe et Charles Power ont eu l'honneur d'avoir leur chandail retiré avant Érik Longtin.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer