Lamoureux-Bisson face aux Braves?

Nicolas Lamoureux-Bisson pourrait finalement effectuer un retour dans... (Alain Dion, Archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Nicolas Lamoureux-Bisson pourrait finalement effectuer un retour dans l'uniforme des Inouk vendredi soir.

Alain Dion, Archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Granby) Nicolas Lamoureux-Bisson pourrait finalement effectuer un retour dans l'uniforme des Inouk vendredi soir alors que la troupe granbyenne recevra les Braves de Valleyfield au centre sportif Léonard-Grondin.

«Nicolas est prêt!, a lancé l'entraîneur David Lapierre. Tout ce qui lui manque, c'est son papier de libération de l'équipe junior A de Bedford, où il a disputé quelques matchs cette saison. Ça prend absolument ça pour qu'il réintègre l'alignement.»

Lamoureux-Bisson, 20 ans, s'est présenté au dernier camp d'entraînement des Inouk blessé, lui qui avait subi une commotion cérébrale en jouant au hockey balle. Et il a tôt fait d'être libéré. Mais voilà qu'il est revenu dans l'entourage des Inouk il y a quelques semaines. Il a commencé par s'entraîner sans contact, puis avec contacts.

«Sa condition physique n'est pas parfaite, mais on ne craint plus pour sa santé», a ajouté Lapierre.

La saison dernière, Lamoureux-Bisson a amassé 60 points, dont 27 buts.

Brunelle de retour

Le capitaine Francis Brunelle fera un retour au jeu vendredi. Il est remis de la mystérieuse blessure au haut du corps qui lui a fait rater sept matchs.

Toujours avec les Voltigeurs de Drummondville, Jérémy Way-Gagnon ratera l'affrontement face aux Braves. Blessé à l'aine, Charles-Antoine Jolin passera un autre tour.

Édouard Michaud, qui s'est taillé une place avec Équipe Canada Est en vue du Championnat mondial de hockey junior A, devrait enfin rater les quatre derniers matchs qu'il reste à disputer aux Inouk avant le congé des Fêtes.

«Lorsque Édouard est arrivé au camp d'entraînement, on lui a promis de le faire progresser, a repris Lapierre. Il s'est investi et nous, nous avons fait notre travail. Nous sommes contents pour lui et fiers de lui. Ses succès rejaillissent sur l'organisation au grand complet.»

Lapierre n'avait par ailleurs pas encore décidé qui de Nathan-Ward-Raymond ou de Benjamin Avoine-Jean sera devant le filet vendredi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer