Junio et St-Jean offrent un doublé au Canada

Le patineur longue piste Alexandre St-Jean.... (Fournie par Marc-Antoine Caron)

Agrandir

Le patineur longue piste Alexandre St-Jean.

Fournie par Marc-Antoine Caron

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Inzell

Le Canada a presque réalisé un triplé au 500 mètres de la Coupe du monde de patinage de vitesse longue piste à Inzell, en Allemagne. Gilmore Junio, de Calgary, a remporté l'or devant Alexandre St-Jean, de Québec. Laurent Dubreuil, de Lévis, s'est classé quatrième.

Junio a enregistré un chrono de 34,86 secondes, quatre centièmes de secondes devant son coéquipier canadien. Le Polonais Artus Was a terminé troisième, avec un millième de seconde d'avance sur Dubreuil.

Il s'agit d'une première médaille pour Junio depuis celle de bronze qu'il a gagnée lors de la Finale des Coupes du monde en mars 2014 à Heerenveen, aux Pays-Bas. Il était également le dernier Canadien à avoir remporté l'or au 500m messieurs, exploit qu'il avait alors partagé avec le Japonais Kato Joji lors de la deuxième Coupe du monde de la saison 2013-2014 à Salt Lake City, aux États-Unis.

«Ç'a assurément été l'une de mes courses les plus complètes cette saison, a déclaré Junio. À mes dernières courses, je voyais ça comme quelque chose de plus gros que la réalité. Aujourd'hui, j'ai abordé ça comme une autre course d'entraînement. Je pense que cela m'a gardé calme dès le départ. Tout au long de ma course, je n'ai pensé qu'aux choses que je travaille à l'entraînement.»

Pour St-Jean, cette médaille d'argent est sa toute première dans une épreuve individuelle à sa cinquième Coupe du monde sur longue piste en carrière.

«Je suis vraiment surpris, mais je suis content aussi parce que c'est un autre Canadien qui m'a battu et que les chronos sont serrés.

«Je savais que mon temps était bon, mais j'avais de sérieux doutes, jusqu'à la dernière course, d'être capable de rester dans cette position pour encore cinq autres paires, a confié St-Jean. Surtout que c'est la première fois que je patine ici, à Inzell. Je n'avais donc pas de repères.»

La Sud-Coréenne Lee Sang-hwa a triomphé sur la même distance chez les dames en 37,33 secondes. Elle a eu le meilleur sur l'Américaine Britanny Bowe, reléguée à 0,37 seconde. Une autre Américaine, Heather Richardson-Bergsma, est montée sur la troisième marche du podium.

La Manitobaine Heather McLean a enregistré sa meilleure performance en carrière en terminant quatrième.

La Tchèque Martina Sablikova, championne olympique, a remporté le 3000 mètres en 4:03,18, sa troisième victoire en autant de courses. La Néerlandaise Marije Joling et la Russe Olga Graf l'ont accompagné sur le podium.

Ivanie Blondin et Isabelle Weidemann d'Ottawa ont respectivement pris les neuvième (4:09,48) et 14e rangs (4:11,99).

Bloemen sur la touche

Par ailleurs, Ted-Jan Bloemen, de Calgary, sera sur la touche pour une période de deux à trois semaines en raison d'une blessure à la jambe gauche.

Bloemen, détenteur du record du monde au 10 000 mètres, s'est blessé pendant un échauffement à Inzell. Il s'est coupé au tibia gauche et a dû se rendre à l'hôpital pour recevoir des points de suture et s'assurer qu'il n'avait pas subi de fracture.

Il ratera la Coupe du monde de Linzell, ainsi que celle du week-end prochain à Heerenveen, aux Pays-Bas.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer