Bergeron revient sur sa décision!

Patrick Bergeron a agi sur le coup de... (photo archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Patrick Bergeron a agi sur le coup de l'émotion, semble-t-il, en démissionnant à la suite de la défaite de sa troupe à Trois-Rivières il y a une semaine.

photo archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Farnham) Patrick Bergeron sera derrière le banc des Braves, dimanche en fin d'après-midi, quand les Farnhamiens croiseront le fer avec le V. Boutin de Plessisville à l'aréna Madeleine-Auclair.

Bergeron est revenu sur sa décision, lui qui avait indiqué à son directeur général Jean-Charles Lajoie qu'il démissionnait à la suite de la défaite subie par les Braves à Trois-Rivières samedi dernier. Le lendemain, François Landreville dirigeait l'équipe dans la victoire face au Hockey Experts de Sherbrooke à domicile.

«Pat m'avait annoncé sa décision par texto immédiatement après le match à Trois-Rivières, a expliqué Lajoie. Il a reconnu qu'il avait agi sur le coup de l'émotion et que c'était une erreur. En ce qui me concerne, Pat est mon homme depuis le jour 1 du camp d'entraînement et il le demeure. Il est à mon avis la meilleure tête de hockey de la région et je considère que nous sommes chanceux de l'avoir avec nous.»

Après avoir encensé son entraîneur, Lajoie a raconté des choses particulièrement intéressantes. Car l'histoire ne se termine pas là, selon lui.

«Pat va adresser la situation à ses joueurs lors de la séance d'entraînement de samedi. Il faudra voir comment les gars vont réagir, eux qui pensaient qu'ils avaient un nouvel entraîneur. J'ai hâte de voir.»

Plein les bras

Chose certaine, Jean-Charles Lajoie s'attend à ce que ses Braves en aient plein les bras, dimanche contre le V. Boutin, l'équipe qui domine le classement de la Ligue de hockey junior AA Estrie-Mauricie en vertu de son dossier de 13 victoires et deux défaites. Plessisville a remporté rien de moins que ses 11 derniers matchs, établissant ainsi un record de concession.

«C'est un gros défi qui s'offre à nous, a repris le grand patron des Braves. Le V. Boutin a une belle équipe, une superbe équipe. On risque d'assister à un excellent match de hockey.»

Claude Demers sera à nouveau devant le filet, Charles-Olivier Lajoie ayant encore deux matchs à purger à sa suspension de quatre rencontres.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer