Les filles des Inouk remportent une chaude lutte

La capitaine Sarah Vincent était partout sur le... (Julie Catudal)

Agrandir

La capitaine Sarah Vincent était partout sur le terrain lors de la victoire des Inouk obtenue mercredi soir face aux Volontaires de Sherbrooke.

Julie Catudal

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Maxime Massé
La Voix de l'Est

(Granby) Les Inouk du basket féminin ont remporté un septième match consécutif en disposant des Volontaires de Sherbrooke 65-64 en prolongation mercredi soir au cégep de Granby.

La troupe de John Van Doorn a obtenu la victoire à l'arraché devant ses partisans au terme d'un match truffé de rebondissements qui aura nécessité deux périodes de prolongation.

Pamylie Sorel (15 points), Félycia Mailhot (11 points) et Frédérique David (9 points) ont été les principales artisanes du succès du club granbyen. La capitaine Sarah Vincent a aussi impressionné par son intensité. Elle a joué 43 minutes en plus de récolter quatre points.

«C'était très excitant et très stressant, mais les filles sont restées calmes tout au long du match. C'était de savoir qui le voulait plus et à la fin, on a trouvé le moyen de gagner», a résumé l'entraîneur-chef des Inouk.

Tirant de l'arrière par quatre points avec quelques secondes au cadran, les Volontaires ont réussi un tir de trois points dans les derniers instants de la deuxième prolongation, mais ce fut insuffisant pour mettre fin à la séquence victorieuse de Granby.

Les filles des Inouk ont ainsi obtenu leur revanche sur Sherbrooke, qui est la seule équipe à leur avoir infligé un revers cette saison. Lors de leur match d'ouverture, les Inouk s'étaient inclinées 53-47 face à leurs rivales de Sherbrooke.

Avec ce gain, les Inouk sont maintenant bien installées au sommet du classement en vertu d'une fiche de sept victoires et un revers. Les Volontaires affichent quant à elles un dossier de trois gains et deux défaites, ce qui leur vaut le 3e rang.

La seule mauvaise nouvelle pour les Inouk fut le retrait du match de leur monteuse de balle Alexandra Nogues. Celle-ci a éprouvé des maux de tête après avoir reçu un coup pendant la rencontre.

Elle aura toutefois une longue période de repos devant elle puisque la prochaine partie des Inouk n'aura lieu que le 29 janvier prochain. Les Voltigeurs de Drummondville seront alors de passage à Granby.

«C'était une façon parfaite de terminer avant le long congé des Fêtes. On va pouvoir passer un beau Noël», a conclu Van Doorn.

Les Inouk du basket masculin faisaient également face aux Volontaires de Sherbrooke mercredi soir au cégep de Granby, mais la rencontre n'était toujours pas terminée au moment d'écrire ces lignes.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer