Que fera Mondou?

Le directeur général des Inouk, Stéphane Mondou, tentera-t-il... (archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Le directeur général des Inouk, Stéphane Mondou, tentera-t-il un grand coup afin d'améliorer l'attaque des Inouk? Ou fera-t-il preuve de prudence? Chose certaine, il ne sera pas un vendeur.

archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les Inouk viennent de franchir l'étape de la mi-saison. Et leur fiche de 15 victoires, 11 défaites et deux défaites en bris d'égalité a de quoi surprendre.

Non, on ne s'attendait pas à ça. Vraiment pas à part ça. La majorité des observateurs, l'auteur de ces lignes le premier, avaient prédit une saison difficile à la troupe granbyenne. Trop jeune, pas assez d'expérience, peu d'attaque: c'était mon analyse.

Lorsque les Inouk ont commencé à gagner des matchs, je n'étais pas encore convaincu, puisque la plupart des gains avaient été enregistrés face à des équipes de deuxième ordre.

Mais voilà, ils ont vaincu Saint-Jérôme, puis Terrebonne, puis Longueuil, puis Sainte-Agathe, toutes des puissances, du moins de bons clubs de la Ligue de hockey junior du Québec. Soudainement, l'argument ne tenait plus.

Les Inouk sont toujours jeunes, ils n'ont toujours pas énormément d'expérience et ils n'ont toujours pas une attaque extraordinaire. Mais ils gagnent.

Ils gagnent parce qu'ils n'accordent pas beaucoup de buts (seuls Longueuil, Vaudreuil-Dorion et Terrebonne ont une meilleure moyenne qu'eux), parce que tout le monde pousse dans le même sens et parce qu'il semble y avoir une ambiance particulière dans le vestiaire.

Certains diront aussi que la LHJQ a déjà été plus forte. C'est possible. Mais revenons à ce qui se passe dans le vestiaire. Parce que ça vaut la peine.

J'en suis à ma troisième saison à la couverture des Inouk. Je parle aux joueurs régulièrement. Et je n'ai jamais entendu aussi souvent les gars évoquer l'esprit d'équipe qui règne au sein de la formation. À chacune des entrevues - je dis bien à chacune -, on me parle d'esprit de famille, du fait que les gars se tiennent, que l'entraide est une règle essentielle dans la chambre, etc. Ça revient tout le temps.

Même il y a deux ans, alors que les Inouk ont tout gagné, je n'entendais pas parler d'esprit d'équipe aussi souvent. C'est vous dire.

Vendeurs ou acheteurs?

La toujours excitante période de transactions va débuter bientôt dans la LHJQ. À compter du 15 décembre, une tonne de joueurs vont changer d'adresse.

Avant même que ne s'amorce la saison, les Inouk se profilaient déjà comme des «vendeurs» lors de la période des Fêtes. Mais voilà, les succès de l'équipe font en sorte que le portrait de la situation a totalement changé.

Que fera le directeur général Stéphane Mondou? Tentera-t-il un grand coup afin d'améliorer l'attaque des Inouk? Ou fera-t-il preuve de prudence en tentant d'améliorer son équipe, qui n'est pas encore à maturité, mais pas à n'importe quel prix?

Pariez qu'il discute déjà de tout ça avec son président Marco Bernard, qui continue à avoir une grande influence sur les décisions du département hockey du club, et avec son entraîneur David Lapierre.

Si les Inouk ajoutent un ou deux attaquants de qualité, deviendront-ils des aspirants aux grands honneurs? Possible. Ils sont plutôt solides devant le filet et très solides à la ligne bleue. Et n'oublions pas que Nicolas Lamoureux-Bisson, qui est capable de marquer des buts, prépare son retour.

Chose certaine, Mondou ne sera pas un vendeur. Ça, c'est devenu très clair.

Après un désastreux départ la saison dernière, les Inouk s'étaient imposés comme une des meilleures équipes de la LHJQ en deuxième moitié de campagne. Quelques ajouts intéressants pendant la période des transactions avaient fait en sorte que le club s'était transformé en formation à surveiller en séries. Le scénario pourrait fort bien se répéter en 2016.

Les dirigeants des Inouk ne l'avoueront pas, mais ils sont eux-mêmes étonnés par les succès de leur équipe. Leur reste maintenant à prendre les bonnes décisions en prévision des mois à venir.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer