• La Voix de l'Est > 
  • Sports 
  • > Un duel entre le jeune O'Connor et le vétéran Cousineau à la Coupe Vanier 

Un duel entre le jeune O'Connor et le vétéran Cousineau à la Coupe Vanier

Cousineau, recruté en 2011 par les Carabins, jouera... (Archives La Presse)

Agrandir

Cousineau, recruté en 2011 par les Carabins, jouera possiblement son dernier match, samedi. Il ne serait pas surprenant de le voir accepter un poste d'instructeur.

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Bill Beacon
La Presse Canadienne
Québec

Au poste de quart, ce sera le jeune audacieux contre le flegmatique vétéran lorsque les Thunderbirds de l'Université de la Colombie-Britannique affronteront les Carabins de l'Université de Montréal en finale de la Coupe Vanier, samedi.

Les Thunderbirds ont mis la main sur l'un des espoirs les plus convoités en Michael O'Connor, un quart de 19 ans de six pieds cinq pouces qui a passé la saison 2014 à l'Université Penn State après avoir évolué en Floride au niveau secondaire.

Il livrera bataille à Gabriel Cousineau, qui espère mettre fin à une carrière universitaire de cinq saisons en permettant aux Carabins de soulever la coupe Vanier pour une deuxième année d'affilée.

Le duel sera disputé au stade Telus, le château-fort du Rouge et Or de l'Université Laval.

Originaire d'Ottawa, O'Connor a complété 250 de ses 414 passes pour des gains de 3570 verges et 22 touchés, comparativement à seulement dix interceptions. Surtout, il a aidé les Thunderbirds à atteindre la finale de la Coupe Vanier pour la première fois depuis 1997.

«Ce fut incroyable, a déclaré O'Connor. Quelle belle aventure.»

Nill reconnaît que les Thunderbirds forment une équipe qui se fie beaucoup à son quart recrue.

«Une grande partie de notre réussite vient de son talent à effectuer des jeux, à étirer la défensive, ce qui permet à notre attaque au sol de connaître du succès», a expliqué Nill au sujet d'O'Connor.

«Les programmes que j'ai mis sur pied à Calgary et à St. Mary's étaient conçus autour de notre habileté à gagner des verges au sol, afin de créer des ouvertures pour notre jeu aérien. Dans le futur, nous souhaitons revenir au moule traditionnel, mais nous n'y sommes pas pour l'instant, et Michael représente un grand pourcentage des succès que nous pourrions connaître.»

L'entraîneur-chef des Carabins, Danny Maciocia, a eu de bons mots pour O'Connor.

«Leur quart est parmi les meilleurs que nous aurons affrontés cette saison», a reconnu Maciocia.

Ce dernier a d'ailleurs comparé O'Connor à Jesse Palmer, un autre athlète natif d'Ottawa qui a évolué avec les Giants de New York entre 2001 et 2004.

«Je souhaite, parce que je crois fermement au talent canadien, que nous le verrons jouer au quart chez les professionnels.»

Autre style

Selon Maciocia, Cousineau apporte des qualités différentes de celles de son jeune rival.

Alors que O'Connor aura tendance, à l'occasion, de lancer le ballon dans les mains d'adversaires, la force de Cousineau réside dans le fait qu'il soit capable de protéger le ballon et à progresser grâce à l'attaque terrestre, menée par le tenace Sean Thomas-Erlington.

Cousineau a été l'un des premiers joueurs recrutés par Maciocia lorsque ce dernier s'est joint aux Carabins en 2011, après son passage à titre d'entraîneur-chef et directeur général des Eskimos d'Edmonton.

«J'essaie de ne pas voir ça comme notre dernier match ensemble, même si ce sera le cas, parce que je sais à quel point il me manquera, a mentionné Maciocia. Il a été spécial, un remarquable leader.»

Cousineau n'a été choisi par aucune équipe de la Ligue canadienne de football, de sorte que la finale de la Coupe Vanier sera possiblement son dernier match. Il ne serait pas surprenant de le voir accepter un poste d'instructeur.

«La semaine prochaine, je deviendrai un adulte; je ne jouerai plus au sport que j'aime, a lancé Cousineau, en riant. C'est un peu émouvant.»

«J'ai beaucoup de plaisir avec mes coéquipiers. Nous savons que pour battre cette excellente équipe que sont les Thunderbirds, nous allons devoir jouer notre meilleur match.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer