Lamoureux-Bisson prépare son retour chez les Inouk

«Je m'ennuyais de mon équipe et je pense... (Alain Dion, La Voix de l'Est)

Agrandir

«Je m'ennuyais de mon équipe et je pense que je peux l'aider», explique Nicolas Lamoureux-Bisson, qui pourrait endosser à nouveau l'uniforme des Inouk d'ici deux semaines.

Alain Dion, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Granby) Après avoir été retranché par les Inouk au camp d'entraînement en raison de son état de santé, Nicolas Lamoureux-Bisson est de retour dans l'entourage de l'équipe. Et il pourrait fort bien disputer un match avant longtemps.

«J'ai vu mon médecin, j'ai passé des tests et j'ai reçu le feu vert pour recommencer à jouer, a expliqué l'attaquant de 20 ans, jeudi après-midi, avant la séance d'entraînement du club. Je m'ennuyais de mon équipe et je pense que je peux l'aider.»

Lamoureux-Bisson s'est présenté au dernier camp des Inouk après avoir subi une commotion cérébrale en jouant au dek hockey. Les dirigeants l'avaient laissé aller en voyant qu'il n'était pas à la veille de recommencer à jouer.

Au printemps, il avait aussi raté des matchs des séries à cause d'une entorse cervicale. À l'époque, il croyait que c'était une commotion.

Lamoureux-Bisson s'entraîne avec les Inouk, mais il n'est pas encore prêt pour le jeu avec contacts. Il devrait participer à l'entrainement complet à compter de la semaine prochaine.

«J'y vais tranquillement, je ne veux rien brusquer, a-t-il repris. Si tout va bien, peut-être que je pourrais revenir d'ici à deux semaines, peut-être avant...»

La saison dernière, l'athlète de Bedford avait amassé 60 points, dont 27 buts, en 41 matchs. À 20 ans et en santé, il récolterait assurément sa large part de points dans la Ligue junior du Québec.

Renfort offensif

Les Inouk (13-10-2) connaissent une saison beaucoup plus intéressante que prévu, eux qui se retrouvent au milieu du classement général de la LHJQ. Sept des 11 autres équipes du circuit ont toutefois marqué plus de buts qu'eux. En ce sens, le retour de Lamoureux-Bisson, s'il se confirme, constituera une excellente nouvelle.

«C'est certain que Nicolas est capable d'engranger des points, a avoué David Lapierre. Par contre, il n'est pas encore prêt à jouer. Autrement dit, ne mettons pas la charrue devant les boeufs...»

Lamoureux-Bisson a joué deux matchs avec la formation junior A de Bedford, dans un circuit sans contact, depuis le début de la saison.

«Mais ma famille, elle est ici, avec les Inouk», a-t-il ajouté.

Les Inouk comptent actuellement cinq joueurs de 20 ans au sein de leur alignement, la limite permise par la LHJQ étant de six. Le gardien Benjamin Avoine-Jean, les défenseurs David Bédard et Francis Robichaud ainsi que les attaquants Francis Brunelle, actuellement sur la touche, et Alex Dulude forment ledit contingent.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer