Rousseau et Monette, champions du monde de dek hockey

Le sourire de la victoire: celui de Charles... (fournie)

Agrandir

Le sourire de la victoire: celui de Charles Monette (à gauche) et de Kevin Rousseau, qui ont aidé le Canada à triompher au Championnat mondial de dek hockey.

fournie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Granby) Kevin Rousseau et Charles Monette sont rentrés à Granby, lundi soir, comme champions du monde de dek hockey!

Les membres de la formation canadienne célébrant leur... (fournie) - image 1.0

Agrandir

Les membres de la formation canadienne célébrant leur victoire.

fournie

À Bratislava, dimanche, le Canada a vaincu la Slovaquie 10-2 en grande finale. La veille, l'équipe 100 % Québec avait disposé des Tchèques 16-2 en demi-finale.

«Quelle sensation extraordinaire!, a lancé Rousseau au sortir de l'avion. Vraiment, nous venons de vivre une semaine exceptionnelle!»

Les deux comparses ont joué du bon dek hockey jusqu'à la fin. Lors du match ultime, Monette a réussi un but et deux passes alors que Rousseau, lui, a amassé deux mentions d'aide.

«Nous étions trop forts pour les six autres équipes présentes et le défi, justement, était de garder le même niveau de motivation match après match, a mentionné Monette. Mais les coaches ont fait de l'excellent travail pour s'assurer qu'on soit affamés jusqu'à ce qu'on ait la médaille d'or au cou.»

Le Canada a remporté les huit matchs auxquels il a pris part. Il a marqué 119 buts et en a accordé seulement 13. Domination, dites-vous?

«Nous avions une très belle équipe», a repris Rousseau, dont on ne contestera certainement pas l'analyse. Il faut remercier les gens de la Coupe Burrows, qui ont assemblé un méchant club.»

Une expérience sans pareille

Rousseau et Monette ont parlé d'une expérience «sans pareille». Oui, les gars ont tripé.

«Le simple fait de jouer en Europe rendait l'expérience formidable, a dit Monette. Mais en plus de ça, nous avons été traités comme de vrais de vrais professionnels par les gens de l'association canadienne. C'est pas compliqué, nous n'avons pas touché à notre sac d'équipement de la semaine!»

À part quand les Slovaques étaient en action, les matchs n'attiraient pas des foules considérables. Diffusées sur internet, certaines rencontres ont toutefois été suivies par plus de 35 000 personnes.

«On n'oubliera jamais ce qu'on vient de vivre, mais nous sommes quand même contents de rentrer à la maison, a avoué Rousseau. La nuit suivant la conquête du championnat a été très courte et plusieurs d'entre nous ont eu beaucoup de la difficulté à faire avec le décalage horaire...»

Au Québec?

Il devrait y avoir une deuxième édition du Championnat mondial de dek hockey l'an prochain. Et l'événement pourrait fort bien se tenir au Québec.

«Les dirigeants de l'association canadienne travaillent fort en ce sens, a révélé Monette. Ce serait vraiment incroyable, n'est-ce pas?»

Il est difficile de croire que Granby, où le dek hockey est immensément populaire, n'obtiendrait pas une partie de l'organisation de l'événement...

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer