Les Inouk se paient les meneurs

Les Inouk ont marqué huit buts dimanche soir... (Archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Les Inouk ont marqué huit buts dimanche soir face à la puissance offensive des Montagnards, qu'ils ont battus par la marque de 8-5 sur la route.

Archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Maxime Massé
La Voix de l'Est

(Granby) Les Inouk de Granby se sont offert rien de moins qu'une belle victoire de 8-5 contre les meneurs de la LHJQ, dimanche soir, alors qu'ils rendaient visite aux Montagnards de Sainte-Agathe.

Il s'agissait seulement d'une quatrième défaite en temps régulier cette saison pour les Montagnards, eux qui dominent le classement général en vertu d'une fiche de 20-4-3.

«On a fourni un bel effort d'équipe. Les gars ont bloqué des lancers et ont accepté de payer le prix pour compléter les jeux. Ça a été un des matchs les plus robustes auxquels on a pris part cette saison», a noté l'entraîneur-chef des Inouk, David Lapierre.

Le club granbyen s'est bâti une avance de 3-1 au premier vingt, marquant en avantage numérique, en désavantage numérique et à cinq contre cinq. Il ne faut toutefois jamais vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué.

Surtout face à une puissance offensive comme les Montagnards qui ont marqué en moyenne plus de six buts par match depuis le début de la saison. Les porte-couleurs de Sainte-Agathe sont ainsi revenus à la charge avec une poussée de quatre filets en deuxième période.

Laurent Minville a aussi fait mouche à deux reprises lors du second vingt pour ramener les deux équipes à la case départ. Mais même avec un score de 5-5, les Inouk n'ont pas tiré sur la sonnette d'alarme.

«Pas de panique»

«On a bien débuté la partie, mais ils sont sortis forts en deuxième période. Ils ont eu un regain d'énergie après leur deuxième but, mais il n'y a pas eu de panique de notre côté. On s'est serré les coudes, on a tenu le fort et on a continué de gagner nos duels», a souligné Lapierre.

Les Inouk ont ainsi repris les devants en troisième avec des filets d'Alex Dulude et de Jérémy Roy-Gagnon inscrits en supériorité numérique. William Leblanc est venu clore la marque dans un filet désert avec six secondes à écouler au cadran.

Édouard Michaud (un but et deux aides) et David Bédard (trois aides) ont tous deux récolté trois points chacun dans la victoire. Mais c'est surtout ce qui n'apparait pas sur le sommaire qui a plu au coach des Inouk.

«Ça a été une belle performance de tous les joueurs. Ils se sont sacrifiés pour leurs coéquipiers, ils ont travaillé fort pour être les premiers sur la rondelle et ils ont patiné pour effectuer de beaux replis défensifs. Tout le monde a bien fait», a résumé Lapierre.

Les Inouk ont été dominés 38-28 par leurs adversaires au chapitre des tirs au but. Benjamin Avoine-Jean, qui amorçait un second match de suite devant le filet des Inouk, a effectué 33 arrêts dans la victoire.

Félix Locas qui a cédé quatre buts et Gabriel Gougeon-Dionne qui a été battu à trois reprises se sont partagé le travail devant la cage des Montagnards.

Les Inouk se prépareront maintenant pour un gros week-end au cours duquel ils disputeront trois matchs en autant de soirs. Ils recevront les Forts de Chambly vendredi soir à Granby avant d'aller affronter coup sur coup le Titan de Princeville et les Rangers de Montréal-Est sur la route samedi et dimanche prochains.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer