Les Braves de Farnham l'emportent en prolongation

Le gardien des Braves, Charles-Olivier Lajoie, risque fort... (Catherine Trudeau, La Voix de l'Est)

Agrandir

Le gardien des Braves, Charles-Olivier Lajoie, risque fort d'écoper d'une suspension après s'en être pris à un joueur adverse qui s'est laissé choir contre lui dimanche soir.

Catherine Trudeau, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Maxime Massé
La Voix de l'Est

(Farnham) Une avance de trois buts qui a fondu comme neige au soleil, un gardien numéro un expulsé de la partie et une victoire obtenue in extremis en prolongation.

Le moins qu'on puisse dire, c'est que les Braves de Farnham se sont compliqué la vie dimanche soir face aux Pétroles Courchesne de Nicolet qu'ils ont néanmoins battu 6-5 en prolongation à l'aréna Madeleine-Auclair.

«Ç'a été un match de fous, a reconnu l'entraîneur François Landreville. On a bien commencé la partie en prenant les devants. On contrôlait le match à ce moment-là. Après, on s'est assis sur nos talons, on a arrêté de jouer notre game et ils ont fait une remontée.»

Un but inscrit par Mathieu Gareau avec 36 secondes à faire au match alors que leur gardien avait été rappelé au banc et le filet marqué par Étienne Cadieux-Genesse qui a joué les héros en prolongation ont cependant permis aux Braves de sauver les meubles.

«On a écopé de pénalités stupides, ce qui ne nous a pas aidés. Au bout de la ligne, on est tout de même revenus de l'arrière et les gars ont montré beaucoup de caractère», a souligné Landreville après la rencontre.

Les Braves ont démarré le match sur les chapeaux de roues en prenant une avance de 3-0 grâce à des buts de Samuel Deslandes, Gabriel Maheu et Maxym Blanchard.

Ils ont ensuite levé le pied et Nicolet en a profité pour inscrire quatre filets sans répliques. Moins de 30 secondes après avoir vu ses rivaux s'emparer de l'avance, Farnham a créé l'égalité à mi-chemin de la troisième période.

Lajoie pète les plombs

À l'exception de quelques bonnes mises en échec, le match est demeuré civilisé jusqu'à ce moment, malgré l'animosité entre les deux équipes. Après avoir cédé un quatrième but, le gardien des Braves, Charles-Olivier Lajoie, a toutefois pété les plombs lorsque Jérémie Beauchemin a chuté contre lui sans faire trop d'efforts pour se retenir.

Lajoie a alors roué Beauchemin de coups de poing jusqu'à ce que l'arbitre intervienne pour mettre fin à l'altercation. Le gardien des Braves et l'attaquant de Nicolet ont tous deux été expulsés de la partie, mais Lajoie a écopé de sept minutes de punition additionnelles.

«Nos défenseurs reculaient beaucoup aujourd'hui (hier). Je pense qu'il y a eu un peu de frustration de sa part, a noté Landreville au sujet de Lajoie. Mais le joueur no 7 (Beauchemin) a été dangereux dans ce match. Il a essayé de sortir le genou à deux reprises et je pense que c'était délibéré de rentrer dans notre gardien.»

Même s'il a tenté de justifier sa réaction virulente, l'entraîneur des Braves a reconnu que son gardien risquait fortement d'écoper d'un minimum de deux matchs de suspension pour son geste.

Claude Demers a ensuite pris la relève devant le filet. S'il a fait son possible pour écouler les sept minutes de punition, il n'a rien pu faire pour empêcher Nicolet de porter la marque à 5-4 à 7: 39 du dernier vingt.

Les Braves ont néanmoins limité les dégâts pour ensuite forcer la tenue d'une prolongation. Ils ont alors trouvé le moyen de l'emporter à la suite d'un bel échange entre Gareau et Cadieux-Genesse, qui a vite été enseveli par ses coéquipiers.

«On a été chercher deux points et ça, c'est l'important, mais il faut se souvenir de ce match. Il faut être plus constants. Quand on domine un match, il ne faut pas ralentir le rythme et penser que ça va être une game facile par la suite», a relevé Landreville.

Les Braves ont ainsi connu un week-end parfait, eux qui ont également vaincu le Hockey-Expert de Sherbrooke 6-2 sur la route samedi soir. Avec leur fiche de 9-3-1, ils se sont rapprochés un peu plus du V. Boutin de Plessisville qui occupe le premier rang de la Ligue de hockey junior AA Estrie-Mauricie.

Ils disputeront à nouveau deux matchs en deux soirs la fin de semaine prochaine. Ils rendront d'abord visite aux Draveurs de Trois-Rivières samedi soir avant de recevoir le Hockey-Expert devant leurs partisans dimanche à compter de 16h20.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer