Nadal demeure invaincu

Nadal l'a emporté sur Ferrer au terme d'un... (Alastair Grant, Associated Press)

Agrandir

Nadal l'a emporté sur Ferrer au terme d'un match épuisant.

Alastair Grant, Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mattias Karent
Associated Press
Londres

Rafael Nadal a eu raison de David Ferrer 6-7 (2), 6-3, 6-4 pour demeurer invaincu dans son groupe aux Finales de l'ATP.

Il n'y avait pas beaucoup d'enjeux dans ce match alors que Nadal était déjà assuré du premier rang dans son groupe et que Ferrer était éliminé. Mais les deux spécialistes de fond de court ont travaillé sans relâche pendant plus de deux heures et demie dans un match ponctué de frappes puissantes et de longs échanges.

Plus tard vendredi, le Suisse Stanislas Wawrinka a mérité le dernier billet donnant droit aux demi-finales grâce à sa victoire en deux manches de 7-6 (4), 6-4 face au Britannique Andy Murray.

Wawrinka affrontera son compatriote Roger Federer samedi.

Nadal a gagné le bris décisif pour mener 5-4 au troisième set - après avoir gaspillé cinq balles de bris dans le premier jeu de ce set - et il a concrétisé sa victoire à l'aide d'une volée du revers.

Nadal affrontera Novak Djokovic en demi-finales, samedi, et ce genre de match épuisant n'était probablement pas la meilleure préparation pour lui, surtout que le Serbe, no 1 mondial, bénéficiait d'une journée de congé. Mais Nadal est plus soucieux de poursuivre sa bonne fin de saison après en avoir arraché la majeure partie de l'année.

Ferrer avait perdu ses deux premières confrontations dans son groupe et il était déjà éliminé. Il semblait presser d'entreprendre ses vacances quand il a perdu ses deux premiers jeux au service pour concéder une avance de 3-0 à Nadal au premier set. Mais il a répliqué en gagnant les quatre jeux suivants, avant de concéder un autre bris pour offrir l'avance 6-5 et donner à Nadal l'occasion de servir pour le set.

Nadal a toutefois raté une balle de set après avoir comblé un déficit de 0-40 et Ferrer a éventuellement profité de sa cinquième balle de bris pour forcer la tenue du bris d'égalité.

Au deuxième set, Nadal a réussi le bris à 5-3 et il n'a cédé aucun point sur son service pour créer l'égalité.

Le troisième set a pris son envol avec le meilleur jeu du match, qui a duré presque 14 minutes et 200 coups - dont quelques coups vainqueurs spectaculaires des deux joueurs. Ferrer a sauvé cinq balles de jeu avant de finalement profiter de sa troisième balle de jeu.

Les deux ont semblé fatiguer après ce jeu et ni l'un ni l'autre n'a obtenu un bris jusqu'à ce que Ferrer expédie un revers dans le filet à 4-4. Nadal a ensuite réussi un coup droit victorieux sur la ligne pour prendre les devants pour de bon.

«Au troisième set, Rafael a amélioré son jeu, a analysé Ferrer. C'était serré mais il a été le meilleur.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer