Le duo Vallières-Lambert survole la compétition

Nicolas Vallières (à gauche) et Paul Lambert ont... (Fournie par Mathieu Larivière)

Agrandir

Nicolas Vallières (à gauche) et Paul Lambert ont remporté les deux tournois de double masculin tenus dans leur catégorie.

Fournie par Mathieu Larivière

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jonathan Gagnon
La Voix de l'Est

(Granby) Survolant la compétition en badminton de division 2, Nicolas Vallières et Paul Lambert ont remporté les deux tournois de double masculin tenus cette saison.

Représentant les Inouk du cégep de Granby, la paire évoluait à domicile le 1er novembre dernier. Peu ébranlé par une défaite subie en ronde préliminaire, Vallières et Lambert se sont imposés 21-13, 21-9 en finale contre le duo Breton-Phaneuf, du cégep de Saint-Hyacinthe.

Vallières et Lambert ont ensuite connu un parcours parfait dimanche dernier à Trois-Rivières. Une victoire (21-16, 21-13) face à la paire locale Laroche-Beauregard leur a permis de repartir avec les grands honneurs.

En tant qu'entraîneur-chef des Inouk du badminton, Mathieu Larivière se réjouit des succès de ses protégés. «Ils ont eu des victoires plus difficiles et d'autres plus faciles. Les gars ont vraiment donné un bon effort. Ils se sont améliorés à l'entrainement et ça a paru», remarque-t-il.

Lors de ces deux tournois, les Inouk étaient également représentés par deux autres duos. À Granby, le parcours du tandem Antoine Lemaire-Dimitri Hemrad s'est achevé par une défaite en quarts de finale face aux éventuels champions.

La paire de Félix Blanchette et Olivier Gendron a connu plus de difficultés, étant chaque fois éliminée au terme de la ronde préliminaire.

Seul dans l'équipe masculine à ne pas être une recrue, Nicolas Vallières porte le plus gros des espoirs granbyens en vue des compétitions de badminton en simple à venir en 2016. «Nicolas est en quelque sorte notre joueur numéro 1. C'est lui qui a le plus d'expérience», explique Mathieu Larivière.

Notons que, faute d'un nombre suffisant de joueuses, les Inouk ne participent pas au circuit par équipe mixte.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer