Christophe Normand a terminé la saison en force

«Une fois en uniforme, je me suis arrangé... (Fournie par les Blue Bombers de Winnipeg)

Agrandir

«Une fois en uniforme, je me suis arrangé pour satisfaire les entraîneurs», explique Christophe Normand.

Fournie par les Blue Bombers de Winnipeg

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Bromont) Christophe Normand est rentré à Bromont, cette semaine, après avoir complété sa première saison dans la Ligue canadienne de football. Une saison au cours de laquelle il aura vu plus d'action que prévu.

Après s'être taillé une place sur l'équipe de pratique des Blue Bombers de Winnipeg, Normand a dû patienter jusqu'au 13e match de la saison avant d'être inséré dans l'alignement. Mais voilà, il a bien fait et il a finalement pris part aux six dernières rencontres de son équipe.

«D'un point de vue collectif, je suis déçu parce que nous avons été éliminés des séries pour une quatrième saison consécutive, explique l'ancien du Rouge et Or de l'Université Laval. Sur le plan individuel, par contre, je ne peux honnêtement qu'être heureux de la manière dont les choses ont tourné.»

À la mi-septembre, en entrevue à La Voix de l'Est, Normand semblait convaincu qu'il ne jouerait pas de la saison. Mais il y a eu des blessures à des joueurs canadiens et le vent a tourné en sa faveur.

«Une fois en uniforme, je me suis arrangé pour satisfaire les entraîneurs. Il faut dire que j'étais prêt. J'avais toujours travaillé fort lors des entraînements, je n'avais jamais eu peur de faire de l'extra, je mettais toutes les chances de mon côté. Ça m'a aidé quand l'équipe a eu besoin de renfort.»

Normand a été utilisé principalement sur les unités spéciales (essentiellement sur les retours de bottés), mais il a aussi eu des jeux comme centre-arrière et même comme demi-inséré.

«Je pense avoir bien fait mon travail. Il y a toujours des choses à améliorer, mais ça s'est bien passé. Les entraîneurs ont eu de bons mots à mon endroit.»

L'athlète de 24 ans a réussi à garder sa concentration même si, le 27 octobre, sa conjointe Melinda a donné naissance à la petite Mindy, le premier enfant du couple.

«Là, je suis en vacances et j'ai bien l'intention de passer de bons moments avec ma petite famille au cours des prochains mois!»

Objectifs

Mais Normand entend aussi s'entraîner fort tout au cours de l'hiver afin d'atteindre ses buts la saison prochaine avec les Bombers.

«J'ai gouté à ce que c'était d'être de l'alignement et je veux être là à tous les matchs l'an prochain, dit-il. Mes objectifs sont très clairs. Je veux aller plus loin.»

En attendant, Normand va suivre les séries éliminatoires de la Ligue canadienne, qui débutent en fin de semaine.

«Il faut favoriser Ottawa dans l'Est et Calgary dans l'Ouest. On ne sait jamais ce qui peut arriver en séries, mais ce sont clairement les deux meilleures équipes de la ligue à mon avis.»

Il surveillera aussi ce qui va se passer à Winnipeg, où les insuccès répétés des Bombers commencent sérieusement à agacer les partisans et les médias du Manitoba.

«Déjà, le coordonnateur à l'attaque a été congédié. J'ai l'impression que ça va brasser cet hiver», termine Christophe Normand.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer