Inouk : Robichaud tranche en prolongation

Édouard Michaud a récolté trois passes dans la... (Archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Édouard Michaud a récolté trois passes dans la victoire des Inouk.

Archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Granby) Un but de Francis Robichaud, à 3:25 minutes de la période de prolongation, a permis aux Inouk de venir à bout des Braves de Valleyfield 5-4, jeudi soir, sur la route.

Le vétéran Robichaud, on le sait, avait été laissé de côté, dimanche dernier, dans la victoire des Inouk face aux Flames de Gatineau. Il a tranché le débat, jeudi, à la suite d'un puissant tir décoché depuis la ligne bleue.

Pour les Inouk (12-8-2), il s'agit d'une sixième victoire en sept matchs. Oui, les choses vont plutôt bien pour la troupe granbyenne.

Les Inouk menaient 2-0 après une période, mais les Braves ont inscrit trois buts en moins de sept minutes en début de deuxième, dont deux pendant des pénalités décernées au gardien Nathan Ward-Raymond et à Francis Brunelle, afin de prendre les devants. Puis, les visiteurs ont enregistré deux buts en 18 secondes dans la 15e minute du même engagement pour ainsi reprendre les devants, 4-3.

Les Inouk se dirigeaient tranquillement vers la victoire quand Martin-Olivier Cardinal a créé l'égalité à 32 secondes de la fin du temps réglementaire.

Mais Robichaud, avec son quatrième de la saison, a fait en sorte que les Inouk sont retournés à Granby avec le sourire.

Jérémy Way-Gagnon a réussi un but et deux passes dans la victoire. Laurent Minville, avec un but et une mention d'aide, Maxime Borduas, et William Leblanc, avec son 10e, ont complété.

Les Inouk ont lancé 42 fois sur Hugo Talbot-Tassi. Ward-Raymond, lui, a été mis à l'épreuve en 36 occasions.

Dureté du mental

Après le match, David Lapierre a parlé de caractère, de dureté du mental.

«On aurait facilement pu échapper ce match, a-t-il dit. Les Braves voulaient gagner et ils sont revenus de l'arrière une couple de fois. Mais nos gars n'ont jamais lâché et ils voulaient gagner encore plus. En bout de ligne, nous avons contrôlé le match en première et en troisième période. Vraiment, j'ai beaucoup aimé l'effort déployé par mes joueurs.»

Le capitaine Francis Brunelle, qui avait aussi été laissé de côté contre Gatineau, effectuait un retour au jeu à Valleyfield. L'entraîneur a pris sa défense quand il a été question de son expulsion en début de deuxième.

«Le 47 des Braves (Derek Bureau) s'est carrément pitché sur notre banc et il a atteint notre soigneuse (Alexandra Obiedzinski) avec son bâton. Et Francis l'a défendue, tout simplement. On ne parle pas d'indiscipline ici.»

Brunelle avait obtenu une passe sur le but de Borduas, le premier du match. Jacob Garon-Landry manquait à l'appel du côté des Inouk.

David Lapierre a déjà annoncé que Benjamin Avoine-Jean sera devant le filet des Inouk vendredi soir alors que le Collège Français de Longueuil sera en visite au centre sportif Léonard-Grondin. Avoine-Jean a blanchi son ancienne équipe la semaine dernière.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer