Les Alouettes feront confiance à Bridge

Brandon Bridge deviendra le premier quart canadien à... (Archives La Presse)

Agrandir

Brandon Bridge deviendra le premier quart canadien à amorcer un match de la LCF depuis Giulio Caravatta avec les Lions de la Colombie-Britannique, en 1996.

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Bill Beacon
La Presse Canadienne
Montréal

Il s'agit d'une rencontre sans signification entre deux équipes déjà éliminées, mais Brandon Bridge y voit l'occasion de montrer qu'un Canadien peut agir à titre de quart partant dans la Ligue canadienne de football.

L'athlète de 23 ans, originaire de Mississauga, sera au poste de pivot pour les Alouettes de Montréal (6-11) qui termineront la saison 2015 en accueillant les Roughriders de la Saskatchewan (2-15) dimanche après-midi au stade Percival-Molson.

Bridge deviendra alors le premier quart canadien à amorcer un match de la LCF depuis Giulio Caravatta avec les Lions de la Colombie-Britannique, en 1996.

«C'est une belle opportunité pour lui, a reconnu l'entraîneur-chef et directeur général Jim Popp. Ce sera agréable à regarder.»

Les Roughriders feront également appel à une recrue alors que Keith Price, acquis en milieu de campagne, entamera un premier match après avoir participé aux deux dernières rencontres de son équipe à titre de réserviste à Brett Smith. Price, qui sera le quatrième quart employé par les Roughriders cette saison, a complété 22 de ses 35 passes pour des gains de 267 verges et deux touchés.

Il aura fallu 17 matchs pour que Bridge prenne part à une autre rencontre, après un début de carrière inattendu lors du match d'ouverture des Alouettes le 25 juin. Bridge avait été dépêché dans la mêlée après que Jonathan Crompton et Dan LeFevour eurent subi des blessures dans un revers de 20-16 contre le Rouge et Noir d'Ottawa.

Bridge s'était assez bien tiré d'affaire, complétant cinq de ses dix passes pour des gains de 62 verges avec une interception.

Un peu tout le monde s'attendait à ce qu'il amorce la rencontre suivante contre les Stampeders de Calgary, mais c'est la recrue Rakeem Cato qui s'est plutôt vu confier ce mandat et il a joué avec suffisamment d'aplomb pour mériter le poste de partant.

Lorsque Cato a commencé à connaître des ennuis, avant de se blesser, les Alouettes se sont tournés vers Tanner Marsh et le vétéran Kevin Glenn, pendant que Bridge demeurait à l'écart de la formation.

«C'était décevant de ne pas connaître les raisons, mais après que l'on m'ait expliqué la situation, ç'a permis de clarifier le tout, a précisé Bridge, un athlète mesurant six pieds cinq pouces. Ils voulaient s'assurer que je serais complètement prêt le jour où on m'enverrait dans la mêlée.»

Popp n'a pas voulu dire pendant combien de temps jouerait Bridge, dimanche. Anthony Boone et Tajh Boyd, qui s'est récemment joint aux Alouettes, devraient également prendre part au match. Quant à Glenn, un vétéran de 37 ans, il sera probablement laissé de côté afin de demeurer en santé pour la prochaine saison.

En audition

Bridge, choisi au 31e rang lors du repêchage de 2015, voit la rencontre de dimanche comme une sorte d'audition en vue de 2016.

«Je dois penser à ce match, mais il n'y a pas de doute que je vais aborder la saison prochaine avec l'objectif d'être le joueur choisi.»

Popp a assuré que Bridge faisait partie des plans des Alouettes.

«Je pense qu'il a plutôt bien fait lorsqu'il a participé au premier match de la saison alors qu'il ne savait pas trop ce qui se passait, a déclaré Popp. Alors que la saison avançait et pendant qu'il étudiait le livre de jeu, il avait hâte de jouer.»

«Il a géré le tout de façon admirable et maintenant, à cause du contexte, il a la chance de se rendre sur le terrain et de ne pas seulement être un joueur et montrer sa valeur, mais aussi de devenir une inspiration pour tout un pays.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer