Qui arrêtera les Titans M-17 majeur?

L'entraîneur Jason Béliveau ne s'en cache même pas... (Alain Dion, La Voix de l'Est)

Agrandir

L'entraîneur Jason Béliveau ne s'en cache même pas : il veut tout gagner cette saison. «Notre équipe a de grandes possibilités», dit-il.

Alain Dion, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Granby) Jusqu'à la semaine dernière, on se demandait quelle équipe allait arrêter le Canadien, qui a remporté ses neuf premiers matchs de la saison avant de s'incliner à Vancouver. Aujourd'hui, on se demande qui arrêtera les Titans M-17 majeur du Verbe Divin, qui sont parfaits après sept sorties au sein de la Ligue de hockey préparatoire scolaire.

«Je suis content, mais, honnêtement, je suis plus ou moins étonné de nos succès, explique l'entraîneur Jason Béliveau. Cette équipe a du talent, elle est rapide, elle est disciplinée et la chimie est excellente dans le vestiaire. Aussi, nous avons un heureux mélange de vétérans et de recrues.»

Béliveau ne s'en cache même pas: il veut tout gagner cette saison.

«Nous avons perdu en grande finale de la LHPS la saison dernière après avoir remporté 22 de nos 30 matchs au cours du calendrier régulier. Je veux qu'on gagne la coupe, je veux qu'on gagne les tournois auxquels nous allons participer. Cette équipe, je vous le dis, a de grandes possibilités.»

La saison dernière, les Titans avaient aussi remporté un tournoi en Europe et perdu en finale de leur catégorie au Tournoi international midget de Drummondville.

«J'ai plusieurs gars qui ont vécu cette belle saison 2014-2015 et qui, comme moi, en veulent maintenant encore plus», reprend Béliveau.

Celui qui a déjà été entraîneur adjoint chez les Inouk affirme qu'il mise sur quatre trios numéro un. N'empêche que les Michael Lavoie (sept buts et neuf points), Tommy Couture (cinq buts et huit points) et Jacob Graveline (sept points) semblent s'imposer un peu plus que les autres.

Mais les Titans sont surtout très avares des buts qu'ils accordent. En sept matchs, les gardiens Émile Bessette et Antoine Germain n'ont été déjoués que 11 petites fois. Le premier a un pourcentage d'arrêts de ,929 et le second, de ,922.

«Je n'oserai pas dire que nous n'avons aucune faiblesse, dit encore Béliveau. Mais sincèrement, nous en avons peu.»

Les Titans sont en congé en fin de semaine. Ils disputeront leur prochain match vendredi prochain alors qu'ils recevront les Marquis du collège Mont-Sainte-Anne de Sherbrooke au centre sportif Léonard-Grondin à 10 h 45.

Juste après le midget AAA

L'école secondaire du Verbe Divin en est à sa troisième saison dans la LHPS. Et Jason Béliveau est fier de mentionner que huit de ses anciens joueurs évoluent soit aux États-Unis (trois dans des prep schools), soit avec les Inouk (Charles-Antoine Jolin, Maxime Borduas et David Gosselin) ou encore au hockey collégial québécois (deux).

«Après deux ans seulement, je trouve ça très bien, lance-t-il. On priorise les études, mais on sait aussi développer nos joueurs. Je pense d'ailleurs que la preuve est faite: après le midget AAA, la classe M-17 majeur de la LHPS est la plus forte dans cette catégorie d'âge au Québec.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer