Privé de Price, le Canadien l'emporte 5-1

Brian Flynn (32) vient en aide à Mike... (Peter McCabe, La Presse Canadienne)

Agrandir

Brian Flynn (32) vient en aide à Mike Condon alors qu'Alexander Burmistrov, à droite, tente de ramener la rondelle devant le filet.

Peter McCabe, La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Michel Lamarche
La Presse Canadienne
Montréal

Le Canadien devra au minimum se passer de Carey Price pendant toute la prochaine semaine, mais Mike Condon a de nouveau démontré qu'il pouvait venir à la rescousse et se tirer d'affaire.

Appelé dans la mêlée pour un deuxième match d'affilée et un premier en carrière au Centre Bell, Condon a signé une quatrième victoire en autant de sorties dans la LNH, et le Canadien a défait les Jets de Winnipeg par la marque de 5-1.

Après des défaites à Vancouver et à Edmonton qui ont semé un brin d'inquiétude, le Canadien a repris des couleurs et compte des gains à ses deux dernières sorties.

Même s'il n'a pas été soumis à un bombardement en règle, ne faisant face qu'à 19 tirs, Condon a été une fois de plus fort solide. Il a notamment réalisé un spectaculaire arrêt de la mitaine aux dépens de Blake Wheeler, le meilleur marqueur des Jets, vers la fin de la deuxième période.

Chris Thorburn l'a cependant privé d'un premier jeu blanc en carrière alors qu'il restait un peu plus de six minutes à jouer en troisième période.

Mais Condon n'a pas été le seul à contribuer à ce début de relance du Tricolore. Après avoir amassé sept points à Calgary vendredi soir, le trio de Tomas Fleischmann, David Desharnais et Dale Weise s'est de nouveau mis en évidence.

Desharnais (1-2) et Fleischmann (2-1) ont amassé trois points chacun et Weise a ajouté une passe après son tour du chapeau de vendredi contre les Flames.

Surtout, ils ont sorti les Jets du match lorsqu'ils ont contribué à deux buts du Canadien en 2:27 minutes dès le début de la deuxième période pour porter le score 4-0.

Le quatrième but du Tricolore, marqué par Desharnais, a aussi mis fin à la soirée de travail de Michael Hutchinson, qui n'a fait face qu'à neuf tirs en 23 minutes et deux secondes de jeu.

Paul Byron, à court d'un homme au premier vingt, Lars Eller en avantage numérique en deuxième période, contre Ondrej Pavelec, ont marqué les autres buts des vainqueurs, qui ont terminé la rencontre avec 26 tirs.

Le Canadien, qui amorçait un séjour de quatre rencontres au Centre Bell, reprendra le collier mardi soir face aux Sénateurs d'Ottawa.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer