Les Inouk battront-ils un bon club deux fois de suite?

Nathan Ward-Raymond affrontera les tirs des Cobras de... (Photo Julie Catudal, archives la voix de l'Est)

Agrandir

Nathan Ward-Raymond affrontera les tirs des Cobras de Terrebonne vendredi soir.

Photo Julie Catudal, archives la voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Granby) Pour la deuxième fois de la saison seulement, les Inouk ont eu le meilleur sur un club affichant un dossier supérieur au leur, mercredi soir, à Saint-Jérôme.

«Ça a été un très bel effort d'équipe, a mentionné David Lapierre, qui avait donné congé d'entraînement sur glace à ses joueurs jeudi. Vrai que les Panthères représentent une bonne formation, mais toutes les équipes de la Ligue de hockey junior du Québec, même les plus basses au classement, sont difficiles à battre. Je le répète, tout le monde peut battre tout le monde dans cette ligue-là!»

Somme toute, les Inouk (8-7-2) connaissent un bon début de saison. Bien meilleur, à tout le moins, que ce à quoi la majorité des observateurs s'attendaient. Reste qu'ils comptent trois victoires contre Montréal-Est, deux contre Gatineau et une contre Princeville, les trois pires équipes de la LHJQ.

«Qu'importe, j'aime notre progression, a repris Lapierre. Les jeunes veulent apprendre et ça, j'aime ça. Le groupe est soudé, ce qui explique en partie nos résultats intéressants.»

Et les dirigeants tiennent plus que jamais à ce que le groupe reste soudé. Il semble d'ailleurs qu'il n'y aura pas de place pour ceux qui viendront déranger ce bel esprit de corps. En ce sens, ce ne sont pas les performances sur la patinoire qui ont fait prendre la porte de sortie au gardien Raphaël Roy.

À ne pas manquer

Parlant de gardiens, Nathan Ward-Raymond affrontera les tirs des Cobras de Terrebonne (12-6-1), qui s'amènent au centre sportif Léonard-Grondin ce soir. Question: les Inouk réussiront-ils à vaincre une bonne équipe deux fois de suite?

«Être un amateur de hockey, je voudrais assister au match, a lancé Lapierre. Les Cobras sont une belle machine de hockey, leur entraîneur (Robert Dubuc) aime donner un spectacle et il y a toujours eu une belle rivalité entre les deux équipes. Contre Terrebonne, on ne sait jamais ce qui va se passer...»

Francis Brunelle ratera encore possiblement le match de vendredi soir. Comme les partisans présents au centre sportif Léonard-Grondin samedi dernier ont pu le voir, le capitaine des Inouk avait été ébranlé lorsqu'il a reçu un coup de coude à la hauteur de la tête face à l'Artic de Saint-Léonard.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer