Maroons: un aller-retour à Lac-Mégantic

En finale de la défunte LHSCE, les Maroons... (Catherine Trudeau, Archives La Voix de l'Est)

Agrandir

En finale de la défunte LHSCE, les Maroons sont venus à bout du Turmel en sept parties.

Catherine Trudeau, Archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jonathan Gagnon
La Voix de l'Est

(Waterloo) Une série aller-retour face à Lac-Mégantic figure au programme des Maroons de Waterloo (3-1-0), ce week-end dans la Ligue de hockey senior A de la Mauricie. Le Turmel (1-2-2) voudra assurément venger le revers subi en grande finale du défunt circuit des Cantons-de-l'Est.

«Les meilleurs éléments des deux clubs sont encore là, analyse l'entraîneur-chef des Maroons, Michel Deschamps. C'est sûr que si tu es un compétiteur, tu veux prouver que ça n'aurait pas dû finir en sept matchs l'an dernier. Et contre Lac-Mégantic, c'est toujours émotif. Ils jouent un style de jeu assez rude et un peu sournois.»

Deschamps s'attend à ce que l'éloignement géographique soit un facteur important dans le cadre de cette double confrontation. «Ça a eu un impact dans les playoffs (la saison dernière) et tout le monde a pu voir que ça avantageait Lac-Mégantic. Il va falloir prendre les moyens d'arriver prêts samedi».

Pour ce faire, le pilote des Maroons compte notamment procéder à une certaine rotation de ses effectifs. «On a beaucoup de profondeur (...) On a une équipe qui vise les deux points, mais qui est aussi capable de répondre à n'importe quelle "musique"», laisse entendre Michel Deschamps.

Bon départ

Les Maroons ont connu un départ intéressant à Lac-Mégantic vendredi soir. 

Marc-André Levasseur a d'abord déjoué la vigilance du Granbyen Félix Guilbault, puis les filets d'Émeric Hudon et du capitaine Mathieu Asselin ont permis à Waterloo de prendre l'avance.

Au moment de mettre sous presse, le pointage était donc de 2-1 à la faveur des visiteurs après une période.

L'action se transposera à l'aréna Jacques-Chagnon samedi soir, sur le coup de 20 h. Vendredi, Michel Deschamps n'avait pas encore décidé qui de Guilbault ou d'Olivier Laliberté allait disputer le second match.

On sait toutefois que le prolifique Kevin Asselin sera remplacé par Alex Côté au sein de l'alignement waterlois, en raison de sa récente paternité.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer