Le CH signe un quatrième gain consécutif

Le capitaine Max Pacioretty a inscrit son second... (Associated Press)

Agrandir

Le capitaine Max Pacioretty a inscrit son second doublé de la saison, mardi soir face aux Penguins.

Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Le Canadien a signé un exploit qu'il n'avait pas réalisé depuis 38 ans en défaisant les Penguins de Pittsburgh 3-2, mardi soir.

Le Tricolore a remporté son quatrième match en autant de sorties en lever de rideau de la saison pour la première fois depuis le début de la saison 1977-78.

«Ça dénote de la force de caractère de ce groupe-là, a affirmé l'entraîneur Michel Therrien. Ce n'était pas facile comme début de saison. C'était un couteau à double tranchant de disputer nos quatre premiers matchs sur la route, surtout de finir avec un match contre les Penguins.»

Le premier but de Tomas Fleischmann dans son nouvel uniforme a fait la différence, à 5:20 du troisième tiers. Le vétéran tchèque a fait mal paraître Marc-André Fleury, en le déjouant à l'aide d'un tir du côté rapproché.

Max Pacioretty, avec ses troisième et quatrième filets, a été l'autre marqueur du CH qui a livré ses trois derniers duels en l'espace de quatre jours.

«Nous affrontions une excellente équipe et notre niveau d'énergie n'était pas à son maximum, a dit Pacioretty, qui a amassé au moins un point dans les quatre victoires. Nous avons tout de même trouvé une façon de l'emporter.»

Beau Bennett et Kristopher Letang ont assuré la réplique des Penguins, qui ont subi une troisième défaite en autant de rencontres.

Crosby frustré

Sidney Crosby a de nouveau été blanchi au score, tandis que Evgeni Malkin a amassé une aide.

Crosby a vu Carey Price le frustrer à quelques reprises au cours du troisième vingt, incluant sur un tir à bout portant à 2:17 de la fin.

«Ç'a été un arrêt important, un affrontement entre deux joueurs élites et Carey a eu le dessus», a commenté Therrien.

«J'ai posé un geste désespéré, comme tous les gardiens le font dans des circonstances semblables. Et je crois qu'il a raté son lancer. J'ai été chanceux», a commenté humblement Price qui a repoussé 31 lancers, au total. Fleury, lui, a maîtrisé 27 tirs.

Doublé du capitaine

Le «bleu-blanc-rouge» a bien amorcé la soirée et Pacioretty, à l'aide d'un long tir voilé à 5:46, lui a permis de retourner au vestiaire en avant 1-0.

Les Pens sont revenus plus forts en deuxième période. Bennett a d'abord créé l'égalité grâce à un lancer des poignets, à 5:31.

Pacioretty a fait 2-1 à 8:45 pendant un jeu de puissance, avant que Letang ne ramène ensuite les équipes à la case départ à 10:09.

En troisième, les équipes ont continué de faire jeu égal jusqu'à ce que Fleischmann ne complète un jeu qui était en voie d'avorter. La passe de Dale Weise vers David Desharnais, qui aurait pu s'échapper du centre de la glace, s'est retrouvée dans le coin. Desharnais l'a récupérée pour repérer Fleischmann à la droite de Fleury.

Par après, Price a fermé la porte à double tour.

Le Canadien va accueillir les Rangers de New York, jeudi, à l'occasion de son match inaugural au Centre Bell.

«Ce n'est pas difficile d'être motivés pour un match face aux Rangers. Nous allons savourer avant tout cette victoire», a résumé Therrien.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer