Les Guerriers junior AA éliminés

La saison des Guerriers junior AA a pris... (Photo Catherine Trudeau)

Agrandir

La saison des Guerriers junior AA a pris fin avec un revers de 6-2 subi face aux Patriotes de Saint-Eustache, hier soir.

Photo Catherine Trudeau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Maxime Massé
La Voix de l'Est

(Granby) La saison des Guerriers junior AA a pris fin avec un revers de 6-2 subi face aux Patriotes de Saint-Eustache devant leurs partisans, hier soir au stade Napoléon-Fontaine.

Les Patriotes ont ainsi remporté 3-1 la série quartes de finale qui les opposait au club granbyen. Malgré ce qu'indique le pointage, les Guerriers ont lutté fort pour forcer la tenue d'un match ultime.

Le scénario qu'ils espéraient ne s'est toutefois pas concrétisé. Le point tournant est survenu en début de cinquième manche, alors que Saint-Eustache y est allé d'une poussée de trois points dont les Guerriers ne se sont jamais remis.

Granby a dominé avec huit coups sûrs contre six pour Saint-Eustache, qui a cependant cogné deux longues balles dans cette rencontre.

La défaite est allée à la fiche de Philippe Seyer-Lamontagne, qui avait amorcé le match au monticule pour les Guerriers. Maxime Lambert a lancé un match complet pour les Patriotes et a mérité la victoire, n'allouant que deux points en sept manches.

On s'attendait à ce que ce match fasse des étincelles entre les deux clubs après la mêlée survenue lors de la rencontre précédente à Saint-Eustache.

Après avoir vu leur avance de 6-0 fondre complètement, des joueurs des Guerriers et des Patriotes s'étaient retrouvés sur le terrain pour échanger quelques politesses à la suite d'un violent contact au marbre.

L'incident avait mené à la suspension d'Anthony Mirande - qui avait frappé le receveur des Patriotes -, de l'entraîneur-chef des Guerriers, Marc Labbé et de quelques joueurs des Patriotes.

L'action est cependant demeurée sur les sentiers hier soir, les Guerriers cherchant à éviter l'élimination et les Patriotes souhaitant en finir le plus rapidement possible.

Deux circuits en solo

Après trois manches sans point marqué, les Patriotes ont brisé la glace avec un circuit en solo de Benjamin Chabot au-dessus de la clôture du champ droit.

La réplique des Guerriers n'a pas tardé. Dès leur retour au bâton, Jean-Philippe Parent a frappé une solide flèche qui a échappé au joueur de troisième but. Benjamin Savage en a profité pour croiser le marbre et égaliser la marque.

L'égalité a été de courte durée, alors que Philippe Seyer-Lamontagne a montré des premiers signes de fatigue en début de cinquième manche. Un amorti qui lui a échappé et un mauvais lancer ont permis aux Patriotes de placer des coureurs sur les deuxième et troisième coussins.

Le prochain frappeur de Saint-Eustache a expédié la balle au pied de la clôture pour porter la marque à 3-1 avec son double. Un autre mauvais lancer de Seyer-Lamontagne a par la suite permis aux Patriotes d'accroître l'écart à trois points.

John Loschiavo est ensuite venu en relève à Seyer-Lamontagne. S'il s'en est bien tiré au monticule, il a néanmoins cédé un point sur un coup sûr qui a atterri le long de la ligne du premier but en sixième manche.

Marc-Antoine Bissonnette est revenu à la charge en septième manche, plantant le dernier clou dans le cercueil des Guerriers avec un circuit en solo.

Seyer-Lamontagne a croisé la plaque en fin de partie, mais ce fut trop peu, trop tard. Quelques instants plus tard, les joueurs des deux formations procédaient à la traditionnelle poignée de main sous les applaudissements des partisans granbyens.

Les Guerriers se retrouvent donc en vacances tandis que les Patriotes affronteront en demi-finale les puissants Cobras de St-Constant qui ont conservé une impressionnante fiche de 35 victoires et 6 défaites au cours de la saison régulière.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer