Les Inouk entament leur saison

L'entraîneuf-chef des Inouk, David Lapierre, amorce sa quatrième... (photo Catherine Trudeau, archives La Voix de l'Est)

Agrandir

L'entraîneuf-chef des Inouk, David Lapierre, amorce sa quatrième saison derrière le banc de l'équipe.

photo Catherine Trudeau, archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Maxime Massé
La Voix de l'Est

(Granby) Après cinq mois d'attente, les Inouk de Granby entameront leur nouvelle saison aujourd'hui à 19h30 avec un duel face aux Rangers de Montréal-Est disputé dans le cadre du Challenge annuel de la LHJQ à Saint-Jérôme.

«Je suis bien content que ça commence enfin. Que tu sois un amateur, un joueur ou un entraîneur, je crois que tout le monde est fébrile et a bien hâte au premier coup de sifflet», a noté l'entraineur-chef des Inouk, David Lapierre.

Ce dernier amorce sa quatrième campagne derrière le banc du club granbyen qu'il a mené à une première conquête de la Coupe Napa en 2014.

Même s'il reconnaît qu'il y a toujours une période d'ajustement en début de saison, il assure que sa troupe est fin prête à lancer les hostilités face aux Rangers que les Inouk avaient éliminés en huitième de finale au printemps dernier.

«Je m'attends à un match hautement disputé. En début de saison, les joueurs ont tous envie de prouver ce qu'ils sont capables de faire à leur entraîneur. Il y aura peut-être un petit peu de nervosité de part et d'autre, mais je sûr que l'intensité sera au rendez-vous», fait valoir Lapierre.

Les Inouk, qui ont conservé une fiche de 2-4 durant la pré-saison, miseront sur le même alignement qu'à leurs deux derniers matchs préparatoires qui se sont soldés par deux défaites. Ils auront néanmoins du renfort devant le filet.

Le gardien de 18 ans, Nathan Ward-Raymond, amorcera la rencontre devant la cage des Inouk, lui qui a été tenu à l'écart du jeu pendant une bonne partie du camp d'entraînement en raison d'une commotion cérébrale.

Raphaël Pitt-Roy, qui se remet aussi d'une blessure, le secondera après avoir recommencé à recevoir des lancers jeudi dernier.

Un nouveau capitaine

Avec la fin du stage junior d'Érik Longtin, les Inouk ont dû nommer un nouveau capitaine et le titre est revenu à Francis Brunelle. L'ailier bromontois, qui a passé les deux dernières saisons dans la LHJMQ avec les Screaming Eagles du Cap-Breton, occupera certainement une place importante au sein de l'attaque granbyenne.

Ses assistants seront Gabriel Tremblay et Marc-André Gauthier. Brunelle sera d'ailleurs le seul joueur de 20 ans en uniforme pour les Inouk demain. Absent depuis le début du camp d'entraînement, le défenseur Francis Robichaud suit toujours le protocole de retour au jeu suivant la détection d'une commotion cérébrale.

Lapierre assure toutefois qu'il n'est pas nerveux à l'idée de démarrer la saison avec seulement deux joueurs de 20 ans, dont un qui n'est toujours pas en mesure d'enfiler les patins. «Je suis très à l'aise avec le groupe de joueurs que j'ai sous la main», dit-il.

Une équipe jeune et travaillante

En fait, l'équipe affichera un tout nouveau visage cette saison. Seulement quatre joueurs de l'an dernier sont de retour avec le club cette année, soit Robichaud, Gauthier, Tremblay et Xavier Brodeur.

«On a une équipe jeune et travaillante, avance néanmoins Lapierre. Je m'attends à ce que le début de saison soit une adaptation pour mes gars, mais que le coeur et le travail acharné soient présents sur la glace. C'est ce à quoi je m'attends de mon équipe cette saison.»

Le coach des Inouk n'a cependant pas voulu dévoiler les ambitions qu'il a pour son équipe cette saison. Malgré l'arrivée de nombreux nouveaux venus au sein de la formation, le DG du club, Stéphane Mondou, a refusé de parler de reconstruction durant le camp préparatoire.

«Je n'ai aucune idée de combien de matchs on va gagner dans l'année. Les résultats, on ne les contrôle pas. Par contre, notre effort et notre attitude, ça dépend de nous alors on se concentre là-dessus. Ce que je veux voir, c'est des joueurs qui se présentent à chaque match pour gagner. Pour le reste, on verra quand l'année sera terminée», indique Lapierre.

Il a aussi admis avoir hâte d'en découdre avec les Forts de Chambly, l'un des deux nouveaux clubs du circuit avec les Flames de Gatineau. Les Forts risquent en effet de devenir les nouveaux rivaux des Inouk suite au départ des Cougars de Sherbrooke et des Lauréats de St-Hyacinthe.

Les deux clubs joueront dans la division Burrows et risquent donc de se croiser à plusieurs reprises. «Avec les matchs hors-concours qu'on a joués contre eux, on peut voir qu'il y a une belle rivalité qui va s'installer. C'est toujours agréable d'avoir des rivalités naturelles», note Lapierre.

Ce seront d'ailleurs les visiteurs lors du premier match à domicile des Inouk qui sera présenté le vendredi 11 septembre au Centre sportif Léonard-Grondin.

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer