Baseball junior élite: Granby enfin en séries

Maxime Beaudoin a marqué le point gagnant en... (photo Julie Catudal, archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Maxime Beaudoin a marqué le point gagnant en prolongation, permettant aux Guerriers de Granby d'avoir leur billet pour les séries.

photo Julie Catudal, archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Granby) Les Guerriers ont arraché sur la route hier soir un gain face au Rocket de Coaticook qui leur permet de passer en séries éliminatoires. La victoire de 5-4, signée David Gauthier, s'est décidée en prolongation grâce à un point marqué - et un beau jeu défensif - par Maxime Beaudoin.

Posté au deuxième but alors que son coéquipier James Grondin était à la plaque en début de neuvième manche, le no 22 des Guerriers y est allé d'une tentative de vol vers le coussin suivant. La défensive du Rocket a bien tenté de l'épingler, mais la balle a échappé au joueur de troisième but Robby Moreau, permettant à Beaudoin de briser l'égalité de 4-4.

Les Guerriers ont ensuite eu la frousse lorsqu'un coureur adverse s'est présenté au marbre, sans succès toutefois. Le releveur David Gauthier (aucun point accordé en 3 manches de travail) - qui a succédé à Gabriel Morin puis Antoine Beaudoin au monticule - a été sauvé par sa défensive. «Le dernier jeu du match, il y avait un coureur au deux pour Coaticook, raconte l'entraîneur Ben Banachowski. Il y a eu un coup sûr de frappé dans le champ centre, le coach l'a envoyé au marbre et on a eu un relais précis de Maxime Beaudoin et il a coupé le coureur au marbre pour finir la game. Ça s'est fini sur tout un jeu en défensive!»

Plus tôt dans le match, Antoine Beaudoin, Gauthier et Grondin (2) avaient produit des points pour les Guerriers.

«On a bien frappé, mais si on avait frappé avec nos gars sur les buts, c'est sûr qu'on ne serait pas allés en supplémentaire, commente le coach. C'est pas grave, nos gars ont tenu le fort, ils se sont battus jusqu'à la fin et, chapeau les boys, je suis bien content d'eux autres.»

La partie était décisive pour l'équipe junior de la LBJEQ. Après un gain convaincant de 13-9 à Saguenay samedi dernier, les Guerriers (19-31) devaient absolument remporter le match d'hier soir face au Rocket pour se rendre en séries éliminatoires. En cas de défaite, l'équipe aurait eu un match suicide à disputer cette semaine face au Hull-Volant de Gatineau. «C'est sûr qu'on a eu chaud et c'est sûr qu'on voulait gagner pour une raison: je ne voulais pas jouer le match suicide jeudi contre Gatineau.»

Gatineau devra finalement se contenter du 11e rang et se retrouve exclu des séries.

Les Guerriers, qui se classent en huitième position en triple égalité, prendront la route vers Saguenay pour y affronter, samedi et dimanche, en quarts de finale, les Voyageurs. La date du premier match à domicile sera connue d'ici le milieu de la semaine.

Quant au plan de match, il sera à décider cette semaine. Tout dépendra de la disponibilité des joueurs. Comme hier, l'équipe sera à effectif réduit.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer