Le Défi-Vision reporté

«C'est malheureux, a laissé tomber le promoteur de... (photo archives La Voix de l'Est)

Agrandir

«C'est malheureux, a laissé tomber le promoteur de l'Autodrome Dominic Lussier vers 17 h 30, quelques minutes après qu'il eut pris la décision de remettre le 28e Défi-Vision. Malgré la pluie tombée ce matin et malgré le temps incertain de l'après-midi, nous tenions à présenter la soirée. Mais à la suite des dernières averses, nous aurions besoin de quelques heures pour préparer la piste et les risques de pluie étaient encore importants...»

photo archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Granby) La pluie tombée sur Granby hier en fin d'après-midi a provoqué la remise à vendredi prochain du 28e Défi-Vision à l'Autodrome.

«C'est malheureux, a laissé tomber le promoteur Dominic Lussier vers 17 h 30, quelques minutes après qu'il eut pris la décision de remettre l'événement. Malgré la pluie tombée ce matin et malgré le temps incertain de l'après-midi, nous tenions à présenter la soirée. Mais à la suite des dernières averses, nous aurions besoin de quelques heures pour préparer la piste et les risques de pluie étaient encore importants...»

Pour les gens de Mira, la remise du Défi-Vision à la semaine prochaine est un mal pour un bien. Le temps incertain a fait en sorte qu'il y avait peu d'affluence à la billetterie en fin d'après-midi.

«Le but du Défi-Vision est d'amasser des sous pour Mira, a repris Lussier. Chaque année, nous sommes fiers de remettre des dizaines de milliers de dollars à la fondation. Dans le fond, quand on y pense, ça n'aurait pas été viable de présenter l'événement devant deux fois moins de spectateurs que d'habitude en raison des gros nuages.»

Sandy Fortier, relationniste de Mira, tentait de son côté de joindre les personnalités et les pilotes non voyants qui devaient prendre part à la course la plus folle du monde. Elle s'attend à ce que la majorité des personnalités soient de retour vendredi prochain.

«Plusieurs m'ont déjà garanti qu'ils vont revenir, a-t-elle dit. On ne peut rien faire contre la pluie et ça, les gens le savent. Le plus dommage, c'est pour les non-voyants qui partaient du Saguenay ou de Rimouski et qui étaient sur le point d'arriver.»

Les camionnettes de la série Procam Super Truck étaient aussi à l'horaire hier. Elles seront de retour la semaine prochaine. Reste à savoir, par contre, combien elles seront au prochain rendez-vous.

Vendredi prochain, le Memorial de la terre battue aurait dû introniser Léo Bergeron à titre posthume. La cérémonie a été reportée au 4 septembre, le même soir que le championnat de fin de saison.

Quatrième programme remis

Le programme d'hier était le quatrième à être remis depuis le début de la saison à l'Autodrome. Il y a deux ans, il y en a eu neuf; l'an dernier, huit.

«On tient un événement extérieur et en plus, on court sur terre battue, a philosophé Dominic Lussier. Qu'on le veuille ou non, on s'attend à ce que Dame Nature vienne nous jouer des tours à l'occasion. Si on réussissait à présenter tous nos programmes d'ici à la fin de la saison, ce ne serait pas trop mal...»

On reprend donc ça vendredi prochain. Même heure, même poste.

 

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer