Seyer-Lamontagne s'est bien défendu

À son premier départ en carrière dans la... (photo Janick Marois)

Agrandir

À son premier départ en carrière dans la LBJEQ mardi soir, Philippe Seyer-Lamontagne a lancé un match complet dans l'uniforme des Guerriers.

photo Janick Marois

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Granby) Même s'il n'a pas été aidé par sa défensive, Philippe Seyer-Lamontagne s'est bien défendu, mardi soir au Stade Napoléon-Fontaine, dans une victoire de 9-7 des Guerriers junior élite face au Rocket Big Bill de Coaticook.

À 21 ans et à son premier départ en carrière dans la Ligue de baseball junior élite du Québec, Seyer-Lamontagne a lancé un match complet. Les visiteurs ont beau avoir inscrit sept points, deux seulement ont été portés à sa fiche. Il a pour le reste accordé sept coups sûrs, cinq buts sur balles et a retiré huit frappeurs sur des prises.

«Je suis satisfait dans l'ensemble, a dit celui qui porte normalement les couleurs des Guerriers junior AA. Pas mal de coureurs sont passés sur les buts, c'est vrai, mais je me suis battu, je n'ai jamais lâché.»

Les Guerriers ont commis cinq erreurs, eux qui en comptent pas moins de 41 en 21 matchs. L'inter Antoine Tellier, qui a toutefois frappé deux coups sûrs et produit deux points, en a commis quatre à lui seul!

«J'ai aimé ce que j'ai vu de Philippe, a commenté l'entraîneur-chef Ben Banachowski. Même s'il totalisait plus d'une centaine de lancers, je n'ai pas songé à le retirer du match en septième (et même si ça chauffait, le Rocket ayant inscrit deux points) parce qu'il était encore à l'aise sur la butte. Clairement, il est capable de lancer au niveau junior élite et il m'offre une option supplémentaire.»

Seyer-Lamontagne, qui lance de côté, possède une bonne balle rapide. Avec les Guerriers junior AA, il joue aussi à l'avant-champ.

«J'aimerais revenir avec les Guerriers junior élite, mais ce n'est pas moi qui décide. Aussi, il n'est pas question d'abandonner mes chums du junior AA.»

Outre Tellier, Benjamin Savage (deux coups sûrs) et Philippe Langlois ont aussi produit deux points. Étienne Racine et David Gauthier ont quant à eux réussi deux coups sûrs et produit un point chacun.

Les Guerriers (6-15), qui ont remporté trois de leurs quatre derniers matchs, ont deux programmes doubles à l'horaire en fin de semaine. Samedi, ils seront à Repentigny alors que, le lendemain, ils recevront le Hull-Volant de Gatineau.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer