Travelers Championship de la PGA: Cornellier fin prêt

Jean-Philip Cornellier a effectué sa ronde de pratique... (photo archives la voix de l'est)

Agrandir

Jean-Philip Cornellier a effectué sa ronde de pratique et s'est dit satisfait du résultat.

photo archives la voix de l'est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Antoine Lacroix
La Voix de l'Est

(Granby) À moins de 24 heures du coup de départ de son premier tournoi de la PGA, le golfeur granbyen Jean-Philip Cornellier s'est dit fin prêt à affronter la compétition.

Cornellier foulera les verts du TPC River Highlands, à Cromwell au Connecticut, vers 9 h ce matin. Et selon lui, les conditions sont parfaites pour jouer au golf. «Les terrains sont de très bonne qualité et il fait très beau. J'ai fait ma ronde de pratique et ça a bien été. J'ai pris des notes sur le terrain et j'ai pratiqué les coups que je devrai effectuer le plus souvent», raconte-t-il, en ajoutant qu'il a mis toutes les chances de son côté pour offrir une bonne performance.

Le golfeur de 25 ans affiche encore une bonne confiance, malgré la pression qui augmente plus l'heure fatidique approche. «Je ne te cacherai pas que je suis anxieux, mais c'est une bonne anxiété. Je suis tout de même confiant de pouvoir jouer du bon golf», espère-t-il à l'autre bout du fil, lorsque joint parLa Voix de l'Est.

Son entraîneur, le réputé Pierre Dugas, voit les choses de la même façon. «On a eu une belle journée de préparation et ça a bien été. Il faut dire que c'est un terrain assez difficile à jouer, mais on a fait le travail nécessaire», estime-t-il.

Prudence

Jean-Philip Cornellier, affilié au club de golf de Cowansville, a déjà bien en tête son plan de match. «Là-bas, ça ne sert à rien de se précipiter. Le plus important, c'est de bien placer ses coups de départ. Après, il faut jouer de prudence et bien réfléchir, pour placer les meilleurs coups», dit-il, tel un mantra.

Le terrain, une normale 70, comporterait de nombreuses courbes difficiles à jauger.

On saura demain, dans les environs de 19 h, si Cornellier passera la coupure. Les 70 meilleurs golfeurs, y compris ceux à égalité, resteront dans la compétition, qui se poursuivra samedi et dimanche. «Je vais aller jouer ma game de golf et il arrivera ce qui devra arriver», conclut Jean-Philip Cornellier.

Le Travelers Championship est un tournoi qui regroupe 156 joueurs, tous classés dans les meilleurs au monde. L'Américain Kevin Streelman, le champion de l'an dernier, sera présent pour défendre son titre. À lui s'ajoute l'Américain Bubba Watson (gagnant en 2010), l'Australien Jason Day, le Canadien Mike Weir et l'Espagnol Sergio Garcia, entre autres. Le gagnant du tournoi remportera une bourse de 1,152 millions de dollars.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer