Coulombe, le premier choix des Inouk

Les Inouk ont fait du défenseur granbyen Alexandre... (- photo cataractes de shawinigan)

Agrandir

Les Inouk ont fait du défenseur granbyen Alexandre Coulombe leur choix de premier tour au repêchage de la LHJQ, samedi.

- photo cataractes de shawinigan

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Maxime Massé
La Voix de l'Est

(Granby) Les Inouk de Granby ont misé sur les défenseurs et le talent local lors du repêchage de la Ligue de hockey junior du Québec, qui a eu lieu samedi à Valleyfield.

Un plan de match qui s'est traduit par la sélection du défenseur granbyen âgé de 20 ans, Alexandre Coulombe, avec le tout premier choix du club au 7e rang de la première ronde.

«On a appris dans les derniers jours qu'il se pouvait que David Bédard ne joue pas au hockey l'an prochain. Comme Alexandre est de Granby et qu'il s'agit d'un défenseur de grande qualité, on s'est dit qu'on ne pouvait pas passer à côté», souligne le directeur général des Inouk, Stéphane Mondou.

Coulombe a amassé un but et quatre passes l'année dernière avec les Cataractes de Shawinigan dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec. Le défenseur gaucher de 6'3'' et 202 livres a aussi passé 32 minutes au cachot en saison régulière, en plus de prendre part à sept matchs des séries éliminatoires.

«Nous n'avons pas eu d'informations des Cataractes à l'effet qu'il ne devrait pas joué avec eux la saison prochaine, a reconnu Mondou. Mais si jamais ça arrive qu'il tombe dans la LHJQ, on voulait absolument que ce soit à Granby. C'est un pari que nous avons décidé de prendre même si on ne sait pas si ça va fonctionner.»

Le principal intéressé, qui prend justement part au camp d'entraînement des Cataractes en ce moment, a par ailleurs confirmé hier qu'il entend bien lutter pour un poste dans le junior majeur. Mais il s'est néanmoins dit content de voir les Inouk démontrer de l'intérêt à son égard.

«C'est sûr que je mets tous mes efforts pour jouer à Shawinigan ou avec une autre équipe de la LHJMQ l'an prochain. Mais comme plan B, je peux dire que je suis vraiment heureux de faire partie de l'organisation des Inouk», a-t-il indiqué hier.

Regarnir la défensive

Les Inouk sont allés chercher beaucoup de renfort à la ligne bleue lors de la première séance de sélection de Mondou en tant que DG des Inouk. Quatre de ses cinq premiers choix sont en effet des défenseurs.

«Avec les départs (d'Érik) Longtin et de (Jason) Crack, on va peut-être marquer moins de buts, il faut donc s'assurer d'en accorder moins», a expliqué Mondou, soulignant que l'équipe pourrait aussi perdre les services de Maxim Baillargeon, qui participe au camp des Screamings Eagle de Cap-Breton et qui avait bien fait avec les Inouk en fin de saison.

Il a décrit Coulombe et Simon Boudreau, un défenseur des Remparts de Québec sélectionné en 3e ronde au 36e rang comme de «bonnes polices d'assurance». Quant aux choix de Félix Joubert, d'Antoine Palardy et de Daniel Brassard, tous des arrières âgés de 15 ans, il les voit comme de très bons espoirs en vue du futur.

Les Inouk ont tout même recruté quelques attaquants susceptibles de remplir le filet dans les années à venir, dont William Leblanc avec son second choix de première ronde (14e rang). Le joueur de centre de 5'9'' originaire de Drummondville évoluait avec les Cantonniers de Magog dans le midget AAA l'an passé.

«C'est un joueur avec un talent offensif indéniable. Il a été le meilleur marqueur des Cantonniers la saison dernière (17 buts et 16 aides en 42 parties). Il est prévu qu'il aille au camp des Voltigeurs de Drummondville, mais on a bon espoir qu'il joue avec nous l'an prochain», a affirmé Mondou.

TROIS TRANSACTIONS

Les Inouk ont également bougé à trois reprises au cours de la séance de repêchage. Ils ont notamment envoyé Philippe Pelletier-Leblanc, un ailier qui a joué les deux dernières saisons avec les Voltigeurs, aux Flames de Gatineau en retour de Charles-Antoine Lafontaine.

Lafontaine a obtenu aucun but et 3 aides en 27 rencontres l'année dernière avec les Maroons de Lachine. Mondou estime toutefois que le défenseur de 17 ans avait bien tiré son épingle du jeu à sa première campagne dans la LHJQ.

Charles-Anthony Poulin, un ailier droit de 18 ans qui a récolté 5 buts et 10 aides en 21 matchs l'an passé avec le Collège-Français de Longueuil, se joint aussi aux Inouk. Granby a obtenu ses services en cédant un choix de 5e ronde en 2016, à Longueuil.

Enfin, les Inouk ont échangé l'ailier gauche Paul-Antoine Deslauriers au Titan de Princeville en retour du gardien de but de 18 ans Raphael Pitt-Roy. Celui-ci, un grand cerbère de 6'3'', a conservé une fiche de 5 gains, deux revers et une défaite en prolongation l'an dernier en tant que second gardien de Princeville.

«On avait failli aller le chercher le Noël dernier, mais ça n'avait pas marché. J'ai parlé à (Simon) Bergeron cet (hier) après-midi et je lui ai dit qu'on voulait avoir de la compétition devant le filet au camp d'entraînement. On verra ensuite qui gagnera le derby», a confié Mondou.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer