Les Knights règnent en classe B

L'élite du hockey-balle a convergé vers Granby au... (photo Julie Catudal)

Agrandir

L'élite du hockey-balle a convergé vers Granby au cours des derniers jours.

photo Julie Catudal

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jonathan Gagnon
La Voix de l'Est

(Granby) La première édition de la Coupe Burrows tenue à Granby a attiré des milliers de personnes autour des différents terrains de la ville. Les Knights n'ont pas manqué l'occasion de briller à la maison, eux qui ont soulevé le trophée remis en classe B.

L'élite du hockey-balle a donc convergé vers Granby au cours des derniers jours, à commencer par la classe A (ou open), le plus haut niveau au pays.

Dans une finale opposant deux équipes provenant de Montréal, le SX2 est parvenu à blanchir le Powerball par la marque de 3-0. Les grands champions ont par le fait même mis la main sur une bourse de 5000$ ainsi que des vêtements et casquettes à l'effigie du tournoi. Des prix d'une valeur totale de 56 000$ ont par ailleurs été remis à l'ensemble des gagnants et finalistes.

Touours dans la catégorie reine, les représentants de chacun des grands centres de hockey-balle granbyens ont connu moins de succès. Le Pile ou Face et le Dekhockey Dix10 ont tous deux baissé pavillon par un but à l'étape des quarts de finale.

Parmi la cinquantaine d'équipes locales inscrites, quelques-unes ont joué pour les grands honneurs. C'est le cas des Knights de Granby en classe B, venus en quête d'un troisième titre en autant d'années à la Coupe Burrows. Cette fois, les Broad Street Bullies de Boucherville représentaient l'obstacle à vaincre en finale.

En alliant opportunisme et jeu défensif hermétique, les Granbyens ont cheminé vers un gain de 4-0 - un pointage qui semble toutefois trompeur. «On a compté quelques buts, et après nos joueurs défensifs ont fait le travail. Niveau forme physique, je crois qu'on avait l'avantage sur eux», raconte le capitaine Jason Tracey.

Le gardien Miguel Fortin, étincelant face à un barrage de cinq minutes durant lequel son vis-à-vis avait été retiré, a également eu son mot à dire. «Il a été incroyable», commente Tracey.

La liste des équipes championnes provenant de la région comprend également les Canadiens (masculin récréatif), le Pile ou Face 2 (junior 9-10 ans) ainsi que le Quasar de Granby (junior 15-16-17 ans)

Quant à eux, le Pile ou Face 4 (junior 11-12 ans) et les Chèvres de Granby (junior 15-16-17 ans) ont dû s'avouer vaincus en finale.

Un succès à répéter

17 catégories, 200 équipes, près de 500 parties et quelque 3000 visiteurs par jour: voilà des chiffres qui ont de quoi réjouir les organisateurs de la Coupe Burrows au terme de la première édition tenue à Granby.

Lors du passage de La Voix de l'Est sur le site du Pile ou Face hier après-midi, quelques centaines de spectateurs étaient présents pour assister à différentes finales. On avait même installé des tables autour desquels s'affairaient masseurs et physiothérapeutes.

L'engouement pour le hockey-balle était palpable. Et pourtant. «Là, c'est assez tranquille, il y a des moments où on a eu pas mal plus de monde que ça», raconte le directeur de la Coupe Burrows, Patrick Ducharme.

Si l'organisation représente un défi de communication et un tour de force au niveau logistique, il ne regrette pas d'avoir acquiescé à la proposition de certains promoteurs locaux. «Je crois que c'est bon pour tout le monde. C'est bon pour les joueurs, pour les commerces autour des surfaces et pour la ville», estime le directeur du tournoi.

Et si l'organisation n'a pas confirmé le retour du tournoi à Granby en 2016, Patrick Ducharme a laissé entendre qu'il souhaiterait augmenter le nombre d'équipes impliquées à 250, voire 350...

La Coupe Burrows prendra Québec d'assaut du 31 juillet au 1er août, avant de retourner à Trois-Rivières, la ville qui l'a vu naître, du 21 au 23 août.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer