«Qu'on la laisse tranquille !»

Eugenie Bouchard doit prendre du recul, selon Eugène... (photo archives rex)

Agrandir

Eugenie Bouchard doit prendre du recul, selon Eugène Lapierre.

photo archives rex

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Granby) «Eugenie a besoin de bons conseils. Présentement, elle n'a pas la tête à 100 % au tennis... et ça paraît sur le terrain.»

Eugène Lapierre affirme ne pas s'inquiéter outre mesure pour Eugenie Bouchard, qui perd et qui perd sans cesse depuis un bon moment. Mais il est néanmoins d'avis que la jeune femme doit prendre un certain recul afin de revenir en force.

«Dans un monde idéal, elle s'arrêterait quelques semaines, sinon quelques moins, question de faire le point. Mais elle ne peut pas, elle a trop de points à défendre. Tout de même, il est impératif qu'elle réfléchisse un peu à ce qui ne fonctionne pas.»

Selon Lapierre, vice-président de Tennis Canada, grand patron de la Coupe Rogers à Montréal et directeur du Challenger Banque Nationale de Granby, Eugenie n'a pas de problèmes physiques ou techniques. Tout est une question de concentration.

«Eugenie est montée très vite et sa vie a changé tout aussi rapidement. Il se passe maintenant plein de choses autour d'elle et elle a de la difficulté à gérer tout ça. Et quand tu te retrouves sur un terrain de tennis, tu dois être totalement là parce qu'il y a une tonne de décisions à prendre. C'est ce qui la tue présentement.»

Lapierre rappelle que Bouchard n'a que 21 ans.

«C'est notre joueuse no 1 et elle a énormément de visibilité partout dans le monde. Ce n'est pas facile pour elle. Elle a beaucoup de pression sur les épaules. N'oublions jamais qu'elle est encore très jeune...»

Ils sont nombreux à se poser des questions au sujet de l'entourage d'Eugenie. Lapierre n'a pas voulu trop s'aventurer sur ce terrain glissant. Quoi que.... «Je ne fais pas la tournée avec elle, je ne suis pas au courant de tout. Mais c'est sûr que tu dois être bien entouré pour réussir...»

Déçu

Ceci dit, Eugène Lapierre est déçu quand il voit les violentes attaques dont Bouchard fait l'objet par les temps qui courent au Québec.

«On dit qu'elle ne parle pas aux médias, mais j'imagine qu'elle est tannée de se faire demander tous les jours: "Eugenie, mais qu'est-ce qui ne va pas? " L'année passée, on disait que sa force de caractère l'avait amenée jusque-là. Aujourd'hui, elle démontre encore son caractère, mais autrement. Honnêtement, je pense qu'il faudrait qu'on la laisse tranquille un peu.»

Lapierre est convaincu qu'Eugenie va revenir en force. Convaincu à 100 %, tranche-t-il.

«Elle a trop de talent et elle a trop de force de caractère pour ne pas rebondir. Par contre, il ne faut pas la lâcher. Et présentement, j'ai l'impression que les gens de chez nous l'abandonnent. Ça me dérange un peu.»

À l'heure où on se parle, on a l'impression que tous les travers de Bouchard - qu'elle avait pourtant l'année dernière lorsqu'elle gagnait - sont des raisons pour lui tomber dessus.

«Son côté diva, elle l'a toujours eu, même lorsqu'elle venait au Challenger de Granby. C'est une superbe joueuse, une formidable représentante pour le Québec et le Canada, et il faut la prendre comme elle est. Elle traverse une période difficile, mais elle saura nous rendre fiers à nouveau avant longtemps», termine Lapierre.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer