Enfin des victoires pour les Guerriers

Lors d'un week-end au cours duquel les Guerriers... (photo Julie Catudal)

Agrandir

Lors d'un week-end au cours duquel les Guerriers ont remporté deux matchs sur quatre, Vincent Ally a mené l'offensive granbyenne avec quatre coups sûrs et cinq points produits.

photo Julie Catudal

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Jonathan Gagnon
La Voix de l'Est

(Granby) Ben Banachowski espérait voir ses Guerriers junior élite remporter trois de leurs quatre parties disputées à domicile ce week-end. Les Granbyens ont finalement signé deux victoires, balayant les honneurs lors d'un programme double face aux Voyageurs de Saguenay.

La fin de semaine des Guerriers avait pourtant débuté de la pire des façons samedi après-midi, avec deux raclées de 16-6 et 14-3 subies aux mains du Royal de Repentigny.

«Honnêtement, j'aime autant ne pas en parler. On a été vraiment mauvais. J'aurais mis n'importe qui n'importe où et ça n'aurait rien changé», raconte l'entraîneur Banachowski.

Rien n'a fonctionné au monticule pour les locaux et le Royal - mené par Vincent Dion (7 points produits au cumul des deux matchs), Alexandre Lapierre (4 pp) et Maxim Robillard (4 pp) - en a profité pour s'amuser au bâton.

Notons tout de même que, malgré la défaite, Vincent Ally s'était signalé avec deux coups sûrs et quatre points produits lors du match initial.

Des rebondissements gagnants

Toujours en quête de leur première victoire de la saison à ce moment-là, les Granbyens ont dû procéder à un examen de conscience avant de retourner devant leurs partisans, hier après-midi. «Avec une fiche de 0-5, j'ai dit aux gars "amusez-vous, arrêtez de vous mettre de la pression". Et ils ont bien répondu», explique Ben Banachowski.

N'empêche, rien n'a été facile pour les Guerriers face à Saguenay. Granby, qui menait 4-1 après quatre manches dans le premier match, a ensuite vu les Voyageurs revenir de l'arrière progressivement. Si bien que c'était de nouveau 4-4 en fin de septième. Un simple d'Ally, ce joueur de premier but format géant, a toutefois permis aux locaux de sauver la mise et de savourer un premier gain (5-4) en 2015.

Les spectateurs présents au Stade Napoléon-Fontaine ont de nouveau été témoins de nombreux rebondissements lors du second match de la journée. Alors que les Guerriers se trouvaient en retard 4-5 à leur dernier tour au bâton, Philippe Langlois a amorcé la remontée d'un solide double dans la droite, puis quelques erreurs défensives ont ramené tout le monde à égalité.

Avec trois coureurs sur les sentiers et deux retraits inscrits au tableau, l'issue du match reposait sur Samuel Fagnan. Le joueur d'arrêt-court n'a pas failli à la tâche, soutirant finalement un but sur balles victorieux. Fagnan récoltait alors son quatrième point produit du week-end.

Coach Banachowski est bien conscient qu'à ce jour, la fiche de sa formation demeure peu reluisante avec deux gains pour sept revers. Mais il ne désespère pas d'inverser la tendance prochainement. «Si nos victoires d'aujourd'hui (hier) peuvent nous permettre de repartir la machine et de faire virer la saison, tant mieux. [...] L'objectif, c'est de revenir à 0,500 le plus vite possible.»

Le gérant granbyen a laissé entendre que le lanceur Fernando Fernandez-Beltran, qu'il a qualifié de «pièce maîtresse au monticule», pourrait revenir lors de la prochaine fin de semaine. Les Guerriers accueilleront les Ducs de Longueuil vendredi soir, avant de se rendre à Gatineau dès le lendemain pour un programme double face au Hull-Volant.

Le voltigeur-vedette Christopher Acosta-Tapia, qui a lui aussi passé les derniers mois du côté des collèges américains, est attendu début juin.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer