Les Guerriers balayés d'entrée

Les Guerriers de Ben Banachowski (à gauche) ont... (photo archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Les Guerriers de Ben Banachowski (à gauche) ont connu un programme double frustrant face aux Pirates de Laval dimanche après-midi.

photo archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jonathan Gagnon
La Voix de l'Est

(Granby) De passage à Laval pour un programme double face aux Pirates (5-2) dimanche après-midi, les Guerriers junior élite de Granby (0-2) se sont inclinés à deux reprises par la plus petite des marges.

«Il ne faut pas oublier que c'était nos premiers matchs. Eux, ils en ont déjà joué sept. Ça fait vraiment une différence», a précisé l'entraineur-chef des Guerriers, Ben Banachowski.

Dans le premier match, Laval et Granby se sont livré une bataille qui ne faisait toujours pas de maître après six manches complètes de jeu.

Alors que la prolongation semblait poindre à l'horizon, le lanceur granbyen Philippe Langlois (4 points mérités accordés dans un match complet) a finalement flanché, offrant aux Pirates une victoire de 5-4. La production des Guerriers a été générée par Samuel Fagnan (2 points produits et autant de coups sûrs), le voltigeur de centre Maxime Beaudoin (1 pp) et le joueur de deuxième but Antoine Beaudoin (1 pp).

La relève brille, en vain

Dans la seconde partie du programme double, les Pirates ont porté un dur coup à leurs adversaires en fin de troisième manche. Les locaux ont alors croisé le marbre à quatre reprises aux dépens du lanceur partant Mathieu Fournier, pourtant solide jusqu'alors.

Le releveur Tristan Lacouture, qui a lancé «trois manches et 2/3 écoeurantes» au dire de son gérant, a ensuite permis aux Guerriers de rester dans le match. Malgré une poussée intéressante en situation de rattrapage, les visiteurs ont été incapables de compléter la remontée, s'inclinant plutôt par la marque de 4-3. Vincent Ally et Maxime Beaudoin ont récolté un point produit chacun dans la défaite.

Au cumul des deux matchs, Evann Lapointe (3 pp) a été le meneur offensif dans le camp lavallois, tandis que l'artilleur Miguel Cienfuegos a signé une victoire et deux sauvetages.

Beaudoin frappe et vole

Ces deux revers n'inquiètent toutefois pas Ben Banachowski outre mesure. «Ce qui nous a vraiment fait mal, c'est le nombre de coureurs laissés sur les sentiers. On n'a pas été capables de frapper les gros coups sûrs payants. Ils (les Pirates) ont aussi réussi plusieurs doubles jeux [...] Si on avait joué comme on est capables de le faire, on serait sûrement repartis avec deux victoires», estime-t-il.

Au plan individuel, le gérant des Guerriers a notamment retenu les cinq buts volés soutirés samedi par Maxime Beaudoin, encore lui, ainsi que le brio défensif de la recrue David Gauthier dans le champ droit.

Les Guerriers se rendront au Stade Éloi-Viau pour y affronter les Cardinals de LaSalle demain soir. «Si le bâton se met à fonctionner, ça devrait bien aller», entrevoit Ben Banachowski.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer