Les Castors sont prêts!

«La confiance est là, mais la ligue n'a... (photo fournie par les Castors d'Acton Vale)

Agrandir

«La confiance est là, mais la ligue n'a jamais été aussi équilibrée», dit le joueur-entraîneur et directeur général des Castors d'Acton Vale, Jean-François Dorais.

photo fournie par les Castors d'Acton Vale

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Acton Vale) «Les gars aiment jouer chez nous. Acton Vale est une bonne ville de baseball, on aura bientôt un stade magnifique et on a bâti une organisation solide.»

Les Castors d'Acton Vale vont entamer samedi leur 10e saison dans la Ligue de baseball majeur du Québec. Après neuf ans, ils revendiquent deux championnats de saison régulière et un championnat des séries éliminatoires, remporté en 2011. Bref, Acton a réussi là où Granby a échoué en matière de baseball senior élite.

«C'est vraiment dommage que Granby (déménagé à Saint-Jean) ne soit plus dans la ligue, mentionne le joueur-entraîneur et directeur général des Castors, Jean-François Dorais. À Acton, on perd une belle rivalité naturelle. Je ne comprends pas pourquoi ça n'a pas fonctionné à Granby...»

Qu'importe pourquoi ça a été un échec à Granby, tout est en place afin que ça fonctionne bien encore à Acton cette saison. À commencer par une solide équipe sur le terrain, à nouveau.

«Le retour de Dany Coulombe et de Maxime Maher, qui étaient blessés en 2014, va solidifier encore plus notre personnel des lanceurs, qui était déjà assez solide merci, reprend Dorais, en faisant référence aux Jonathan Brûlé, Martin Bossé et cie. Et il y a Steve Green, qui s'est entraîné dur tout au long de l'hiver, qui risque d'en faire voir de toutes les couleurs aux frappeurs adverses!»

Green a véritablement envie de lancer cette saison. Au point où il a abandonné ses fonctions d'entraîneur-chef pour se concentrer sur son travail sur la butte. Il s'occupera aussi des autres lanceurs des Castors.

Green sera d'ailleurs le partant, samedi à Saint-Jérôme, lorsque les Castors disputeront leur premier match de la saison.

Dorais et Martin Bérubé, qui joue toujours également, dirigeront les Castors. Stéphane Chagnon, un autre joueur, les épaulera.

En attaque, les Castors ne seront pas non plus à plaindre avec les Léonardo Ochoa, Reinaldo Ramirez, Maxime Morin, Frédéric Gaudreau et cie.

D'autres joueurs, ceux-là en provenance des collèges américains, devraient aussi se joindre aux Castors d'ici le début juin.

«La confiance est là, mais la ligue n'a jamais été aussi équilibrée, dit encore Dorais. À Saint-Jean, les anciens Guerriers se sont améliorés avec la venue de quelques solides lanceurs. Et il y a Sherbrooke et Sainte-Thérèse qui ne perdront pas souvent...»

Le stade

Mais ce qui fait le plus jaser, présentement à Acton Vale, c'est la rénovation du Stade Léo-Asselin, qui est presque complétée. Ils sont nombreux à penser que les Castors vont tantôt jouer dans le plus beau stade de la Ligue de baseball majeur du Québec et un des plus beaux au Québec, point.

«Tout a été refait, ou presque, dit encore Jean-François Dorais. La façade, les gradins, l'éclairage, la clôture du champ extérieur, l'avant-champ et quoi encore. Ça va être magnifique!»

Un petit tour autour du stade donne une bonne idée de ce qui attend les amateurs de baseball d'Acton. Ils seront choyés.

Les Castors disputeront leurs sept premiers matchs sur la route, le temps que les rénovations du stade soient complétées. Leur premier match à domicile aura lieu le 5 juin alors que les Cascades de Shawinigan, l'ancienne équipe de Montréal, seront les visiteurs.

«On a hâte. Il y a beaucoup d'enthousiasme en ville. Ça va être l'fun!», a conclu Jean-François Dorais.

Tous les détails dans notre édition de jeudi

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer