Ranger: Cinq présences à l'Autodrome en 2015

Andrew Ranger a couru à quelques reprises à... (photo archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Andrew Ranger a couru à quelques reprises à l'Autodrome au fil des ans. Sa dernière présence remonte à 2013, à bord de la voiture de Mario Clair.

photo archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Granby) Andrew Ranger ne courra peut-être pas aux États-Unis en 2015, mais il s'arrange pour bien meubler son temps au Canada en vue de la prochaine saison.

Hier, le pilote originaire de Roxton Pond, qui habite maintenant Granby, a annoncé qu'il montera cinq fois à bord de la deuxième voiture de l'Équipe de course no1 à l'Autodrome Granby en 2015. David Hébert, le champion en titre chez les modifiés, effectuera quant à lui un retour à temps plein au sein de l'équipe propriété de Serge Desjardins.

«Je suis très content, a commenté Ranger. J'ai appris à aimer les courses en regardant mon père (Robert) piloter à l'Autodrome et j'ai toujours aimé courir sur la terre battue. C'est une excellente nouvelle!»

Ce qu'on sait, pour le moment, c'est que Ranger va courir à l'Autodrome le 22 mai, lors de la soirée d'ouverture, et le 29, alors que les bolides de la série Empire Super Sprints débarqueront en ville. Le reste de son calendrier reste à confirmer. Évidemment, sa priorité demeure la série Canadian Tire de NASCAR.

Ranger a couru à quelques reprises à l'Autodrome au fil des ans. Sa dernière présence remonte à 2013, à bord de la voiture de Mario Clair.

«Je vais courir pour gagner, comme chaque fois que je me présente à une piste. Je vais prendre ça au sérieux, n'ayez crainte.»

La deuxième voiture de l'Équipe de course no 1 sera pilotée par Patrick Laperle en cinq occasions également. Laperle, un autre spécialiste de l'asphalte, s'est particulièrement illustré au sein de la série American Canadian Tour.

Journée des pratiques

La prochaine saison de l'Autodrome ne débutera que le 22 mai, mais la traditionnelle journée des pratiques, elle, aura lieu ce samedi à compter de 10 h. Et les amateurs de stock-car sont excités!

«Si on se fie au nombre d'appels qu'on reçoit, les gens sont effectivement excités, a lancé le promoteur Dominic Lussier. L'hiver a été long, il a été dur, et le retour des courses va faire du bien.»

Pour tout dire, Lussier et ses partenaires sont les premiers à être fébriles.

«On a très hâte, a-t-il avoué. Certains se demandent si la piste sera prête pour samedi et je leur réponds que oui si, bien sûr, Dame Nature ne fait pas des siennes d'ici là!»

Mais voilà, l'hiver long et pénible a fait en sorte que les gens de l'Autodrome n'ont commencé à travailler sur la piste que... mardi. Non, le travail ne manquera pas d'ici samedi.

«Il y a des années où on a commencé à préparer la piste aussi tôt qu'au début avril», a souligné Lussier.

Mais si tout se passe bien, les voitures passeront à l'inspection entre 10 h et midi samedi. Les pratiques suivront.

«Personne ne va tenter de battre des records de piste en fin de semaine, a encore dit Dominic Lussier. L'idée, c'est de faire des tests, des expériences, vérifier l'état de la voiture.»

Ce ne seront pas de véritables courses, mais au moins, ce sera dans une ambiance de courses. Ce qui devrait contenter les mordus pour le moment.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer