• La Voix de l'Est > 
  • Sports 
  • > Andrew Ranger risque de concentrer tous ses efforts sur la série Canadian Tire en 2015 

Andrew Ranger risque de concentrer tous ses efforts sur la série Canadian Tire en 2015

«Ma priorité, c'est la série Canadian Tire de... (Photo Archives La Voix de l'Est)

Agrandir

«Ma priorité, c'est la série Canadian Tire de NASCAR avec Mopar», explique Andrew Ranger.

Photo Archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Granby) Si la tendance se maintient, Andrew Ranger va courir exclusivement au Canada en 2015.

Dans moins d'un mois, Ranger entamera sa saison en série Canadian Tire de NASCAR avec l'équipe de son commanditaire Mopar, qui est associée à D.J. Kennington Racing. Mais voilà, il n'a aucune nouvelle de NDS Motorsports, écurie basée au Vermont pour laquelle il a disputé plusieurs courses de l'autre côté de la frontière au cours des dernières années.

«Je considère les gens de NDS Motorsports comme mes amis, mais on peut être longtemps, parfois, sans nouvelles de nos amis», explique-t-il, sourire en coin.

En fait, Ranger n'a eu aucun contact avec les dirigeants de NDS Motorsports (une division du géant Waste Management) depuis sa brillante cinquième place en série Camping World Truck en septembre dernier.

«S'ils ont besoin de moi, ils savent comment me joindre. Mais l'écurie fonctionne avec un budget très limité, ce qui fait que les choses débloquent parfois à la dernière minute. J'aurai peut-être un appel 15 jours avant une course...»

Ranger n'attend pas après NDS Motorsports pour manger, on s'entend. Son gagne-pain, c'est Mopar. L'an dernier, il n'a couru que trois fois pour les Américains, à qui il a donné une victoire en série ARCA, une deuxième place en série K&N Est de NASCAR et cette cinquième position en camionnette.

«Quand tu fais de la course automobile, tu veux courir le plus souvent possible. Mais ma priorité, c'est clair, c'est la série Canadian Tire de NASCAR avec Mopar.»

Des changements

La première épreuve de la série canadienne de NASCAR aura lieu au Canadian Tire Motorsport Park (l'ancien Mosport), le 17 mai. Une dizaine de jours plus tôt, Ranger aura fait des essais avec sa voiture au même endroit.

«Je vais avoir la même voiture que la saison dernière, mais plusieurs changements ont été apportés à la mécanique, reprend-il. J'aurai le même moteur, mais je sais que les gens de l'équipe ont travaillé fort afin d'améliorer la fiabilité de celui-ci.»

La fiabilité du moteur de sa Dodge Challenger s'est avérée un gros problème l'an dernier, Ranger n'ayant jamais abandonné aussi souvent au cours de sa carrière. Tout de même, il a donné à Mopar ses deux premières victoires depuis que le commanditaire est associé à la série Canadian Tire de NASCAR.

Justement, Ranger en sera à sa deuxième et dernière année de contrat avec Mopar. Il est toujours représenté par Gino Rosato, ce Montréalais qui travaille pour Ferrari.

«Mes patrons ont apprécié mon travail la saison dernière et ils apprécient la visibilité que je donne à Mopar. On a eu des discussions préliminaires au sujet d'un nouveau contrat, mais je m'attends à ce qu'on discute plus sérieusement après une couple de courses. Je suis bien traité et j'ai confiance de poursuivre mon association avec Mopar au-delà de 2015...»

Ranger a hâte d'embarquer dans sa voiture. Au cours de l'hiver, il a épousé sa belle Joannie, il a fait beaucoup de motoneige et il a fait de la représentation pour Mopar.

«Quand la neige est fondue, je ne tiens plus en place», termine-t-il, le même sourire en coin qu'au début de l'entrevue.

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer