La machine rouge en marche

Le jeune Matt Darsigny (au centre) a connu... (photo tirée de Facebook)

Agrandir

Le jeune Matt Darsigny (au centre) a connu une journée parfaite en décrochant trois médailles en haltérophilie hier pour la délégation de Richelieu-Yamaska. Son coéquipier Maxime Desjourdy (à gauche) a remporté l'argent dans les trois mêmes épreuves

photo tirée de Facebook

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Maxime Massé
Maxime Massé
La Voix de l'Est

(Granby) La délégation de Richelieu-Yamaska a plus que doublé sa récolte de médailles hier à Drummondville lors d'une journée au cours de laquelle elle a vu ses athlètes grimper sur le podium à sept reprises dans le cadre de la 50e Finale des Jeux du Québec.

La palme de la meilleure performance revient sans nul doute à Matt Darsigny, qui a remporté trois fois l'or en haltérophilie. Il a triomphé à l'arraché, à l'épaulé-jeté et au total des poids dans la catégorie des 51 kg et moins.

En plus de fournir ses premières médailles d'or à la région, l'athlète de 13 ans originaire de Saint-Simon a établi un nouveau record des Jeux du Québec en soulevant 86 kg dans l'épreuve de l'épaulé-jeté. Il a ainsi fracassé une marque remontant à 1995, année où la grande fête du sport amateur avait été présentée à Granby.

«On s'attendait à ce que la machine rouge (club d'haltérophilie de Saint-Hyacinthe) vienne nous offrir plusieurs médailles. C'est ce qu'elle a fait dès le début du deuxième bloc en plus de nous donner un nouveau record des Jeux», s'est réjouie hier la chef de la délégation de Richelieu-Yamaska, Diane Gosselin.

Son coéquipier, Maxime Desjourdy, l'a talonné de près en décrochant trois médailles d'argent dans les mêmes épreuves remportées par le jeune Darsigny. Et ce ne serait qu'un début si l'on se fie aux responsables de la délégation.

«On va toucher du bois pour que ça se poursuive, mais l'entraîneur en haltérophilie (Yvan Darsigny) nous a indiqué que chacun de ses athlètes pouvait remporter plusieurs médailles. Ils se sont même fixé l'objectif de battre quatre records des Jeux», souligne l'adjointe à la chef de délégation de la région, Brigitte Grégoire.

Outre ce départ canon des jeunes haltérophiles, Thomas Bilodeau, un jeune athlète de Saint-Bruno, a complété la récolte d'hier en mettant la main sur une médaille de bronze en ski alpin lors de la première course de slalom géant.

gain important pour le club masculin de hockey

L'équipe en hockey masculin du Richelieu-Yamaska a également amorcé son tournoi sur une bonne note hier en signant une victoire de 4-2 face à Lanaudière.

Plus tôt dans la journée, Lanaudière a battu les prochains adversaires du club de la région, l'Outaouais, par la marque de 5-1 ce qui laisse la porte grande ouverte pour le Richelieu-Yamaska d'accéder aux quarts de finale, qui s'amorceront aujourd'hui en soirée.

Advenant un gain face à l'Outaouais ce matin, la formation masculine du Richelieu-Yamaska serait assurée de terminer en tête de son groupe.

Les responsables de la délégation se surprennent déjà à les voir imiter l'équipe féminine, qui a monté sur la troisième marche du podium il y a deux jours.

«Elles ont surpris beaucoup de monde en gagnant le bronze, le meilleur résultat à vie pour notre région. Ce serait vraiment spécial si jamais les gars parvenaient à faire la même chose», reconnaît Mme Grégoire.

L'équipe de l'Estrie, qui mise sur quelques joueurs provenant de la région, a quant à elle trébuché hier, perdant son premier match de la compétition 6-4 face à Chaudière-Appalaches.

Enfin, à la ringuette, la formation de Richelieu-Yamaska a partagé les honneurs de sa première journée d'activités en l'emportant 2-1 contre Bourassa en matinée, avant de s'incliner 5-1 face à la région du Sud-Ouest. Elle devra ainsi remporter ses deux duels d'aujourd'hui pour conserver ses chances de poursuivre son tournoi demain.

Le Richelieu-Yamaska a donc débuté le deuxième bloc en force hier, faisant passer son nombre de médailles de 6 à 13 dès la première journée. La délégation se retrouve ainsi au 13e rang du tableau des médailles toujours mené par la Rive-Sud (56), Montréal (47) et l'Outaouais (42).

«Ça démarre très bien le second bloc pour nous. Ça risque d'être difficile de remonter dans le haut du classement, mais on pourrait être surpris. Il y a une belle atmosphère dans la délégation en ce moment et ça regarde bien pour la suite des choses», estime Mme Gosselin.

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer