David Lapierre: « Oui, je suis inquiet »

L'entraîneur David Lapierre se méfie des Maroons de Lachine, que les... (Photo Archives La Voix de l'Est)

Agrandir

L'entraîneur David Lapierre se méfie des Maroons de Lachine, que les Inouk visiteront ce soir.

Photo Archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(GRANBY) C'est ce matin que Simon Bergeron connaîtra la gravité de sa blessure au genou et saura s'il pourra jouer à nouveau cette saison.

« J'ai passé une IRM (imagerie à résonance magnétique) et je vais avoir les résultats, a-t-il dit hier via courriel. Je garde le moral, je reste positif, je n'ai pas le choix ! »

Bergeron, qui se déplace à l'aide d'une canne, s'est blessé à l'entraînement en effectuant un de ces déplacements qu'il effectue si souvent dans l'exercice de ses fonctions. Une blessure bête, finalement.

« J'ai aussi hâte de savoir, a indiqué l'entraîneur David Lapierre. Est-ce que je suis inquiet ? Oui. Mais bon, on verra quelles sont les nouvelles, on réagira quand on saura vraiment... »

Charles-Olivier Lévesque sera à nouveau devant le filet des Inouk ce soir à Lachine.

« Charles-Olivier a démontré plus d'une fois qu'il peut nous aider, a ajouté Lapierre. Quant à Félix Guilbault (qui a remporté sa première victoire avec les Inouk et dans la Ligue de hockey junior du Québec vendredi à Saint-Hyacinthe), il a aussi du potentiel. C'est un jeune de Granby, il a les Inouk à coeur et nous étions tous très heureux pour lui quand il a signé son premier gain. »

DANS LES HUIT

Les Inouk (22-21-6) rêvent encore au huitième rang du classement général de la LHJQ, le dernier donnant accès à l'avantage de la glace au premier tour des séries éliminatoires, mais la tâche s'annonce difficile à la suite de la défaite subie à Kahnawake dimanche. Avec seulement trois matchs à jouer, les Granbyens sont à quatre points des Mustangs de Vaudreuil-Dorion, qui occupent cette fameuse huitième place, et à cinq des Rangers de Montréal-Est, qui sont septièmes. Ils vont croiser le fer avec l'une de ces deux équipes, ou encore avec les Cobras de Terrebonne (10e), en première ronde.

Après le match de ce soir à Lachine, leur dernier sur la route, les Inouk recevront les Cougars de Sherbrooke vendredi et les Braves de Valleyfield dimanche.

« Je me méfie des Maroons (18-24-7), a souligné David Lapierre. Ils ont une grosse première ligne d'attaque (formée de Raphaël-Pier Richer, Alexandre Grandmaison et Antoine Masson) ainsi qu'un excellent gardien (Antoine Dagenais). C'est une équipe capable de jouer du bon hockey. »

Lapierre avoue qu'il regarde de près le classement.

DIFFÉRENTS SCÉNARIOS

« On espère encore monter, mais on regarde tous les scénarios possibles, à savoir contre qui on va jouer au premier tour. On regarde les films des autres équipes, on commence à se préparer. »

Outre Bergeron, Philip Sardinha (poignet) ne devrait pas être en uniforme non plus ce soir. Samuel Robert, qui s'est fait mal à Kahnawake, pourrait aussi passer un tour. En passant, Lapierre ne savait même pas hier où le vétéran défenseur était blessé !

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer